dimanche 5 décembre 2010

Réécrivons gaillardement Terminator 3

Terminator 3 : Mission Biactol
Nous avons déjà évoqué longuement sur cet écran le cas douloureux d'une trilogie cinématographique immolée sur l'autel de la médiocrité et du merchandising (Pour les non-comprenant, voir nos billets sur Star Wars Prélogie).
Toutes n'ont pas subi les outrages d'un sagouin uniquement préoccupé par son portefeuille, loin s'en faut. On peut citer une pétachiée de triptyques sur pellicule valant leur pesant de Pop-corn pour tout Geek normalement constitué : Retour vers le futur, Le Seigneur des Anneaux, Evil Dead, La Cage aux Folles et d'autres encore que ma mémoire vacillante et mon insondable inculture m'empêche de citer.
Certaines séries du grand écran font débat au sein de la communauté, les arguments les plus élitistes étant employés pour les encenser ou a contrario les dézinguer. Citons pour l'exemple cette discussion entre omarSAV91 et Mickeline59 sur le forum "Ado 12-15 ans" d'un célèbre site, à propos du chef d'oeuvre des frangins Wachowski :
- Waow comment ça déchire trop sa reum Matrix 3 !!!
- L O L trop pourri ton Matrix 3, vive Matrix 1 !!!
- C'est toi pourri, Matrix 3 c'est de la philo
- Pauv' cul
- Nazi.

L'exemple Matrixien n'est pas une affaire isolée, ce type de raisonnement implacable et de rhétorique redoutable s'applique également aux Alien, Indiana Jones et autres Spiderman. Édifiant, non ?

Le cas qui nous préoccupe ce soir fait lui aussi polémique, il s'agit de la saga Terminator.

Les quarantenaires qui ont assisté à la naissance de Sarah Connor et du Cyborg Autrichien ne peuvent envisager une suite au Kolossal diptyque accouché par le Docteur Cameron. Le premier film dépeint l'étreinte irrévocable du destin sur une jeune héroïne, tandis que le suivant libère l'humanité de la fatalité. On ne peut rêver plus adroit et concis, surtout lorsque le réalisateur est aussi efficace et soigneux, aussi bien dans l'écriture de son scénario que dans le choix du casting. Tels quels Terminator et Terminator 2: Judgement Day forment un tout harmonieux, malgré son joli paradoxe temporel illogique (mais on s'en fout).

La Saga Terminator est dans le cercueil

Cet équilibre délicat ne pouvait malheureusement pas durer aux yeux des producteurs, et d'un certain acteur en mal de publicité pour se faire élire gouverneur.
Ainsi en 2003 un nouveau chapitre est mis en chantier, chargé de relancer la franchise en se passant de papa James et maman Connor. Sacrilège !
Le résultat ? une suite d'entorses aux bases de l'univers de Mister Cameron, desquelles surnagent quelques idées intéressantes cachées derrière des scènes d'actions enflées et un second degré trop appuyé. L'intrigue n'est qu'une resucée de l'opus précédent : une méchante Terminatrice devant éliminer les futurs lieutenants de la résistance, face à un gentil Schwarzynator qui protège John. La nouvelle T-X dispose d'un armement dont on nous avait pourtant dit qu'il était strictement impossible qu'il voyage dans le temps. Elle possède même des pouvoirs quasi-magiques lorsqu'elle contrôle à distance des véhicules. On est carrément chez Harry Potter.
Le Gouvernator perd toute sa coolitude, balançant des "parle à ma main" sorti tout droit de la décennie précédente, et son adversaire est malmenée par un scénario bout-de-ficelle lui faisant prendre de curieuses décisions, en particulier lors de la séquence du cimetière où elle dévoile son identité alors qu'elle est certaine de trucider sa cible.
Pour essayer de se mettre les fans dans la poche, on tente aussi un caméo du docteur Silberman, le psy qui par deux fois avait croisé le chemin de Sarah Connor. Louable démarche, mais qui ne nous décroche qu'un sourire tristounet avec ses allures de running-gag poussif.

Mais l'affront ultime, l'insulte suprême faite aux fans, vient surtout du message général qui se dégage du film.
Alors que tout le récit de James Cameron démontre que l'humain peut infléchir sa destinée à force de volonté, le scénario de Rise of the Machines s'évertue à balancer de grosses louchées de fatalité irrémédiable. John Connor croise sa future femme et découvre qu'ils étaient déjà promis l'un à l'autre depuis leur enfance, et par ailleurs l'apocalypse nucléaire est irréversible quoiqu'il fasse. Bref, pourquoi se fatiguer quand tout est déjà manigancé par le tout puissant ? Ça fout le bourdon.
Ce qui est sûr pour le fan, c'est que lorsque M. Cameron sera mort il n'a pas fini de se retourner dans sa tombe d'avoir vu son oeuvre ainsi mutilée.

Les acteurs de Terminator 3 reçoivent les premières critiques du film
Non, on ne peut décemment pas apprécier ce T3. Alors on se dresse sur ses petites pattes arrières, on bombe son torse imberbe, et on pousse un cri suraiguë libérateur : gniiiiaaaaaaarrrrrrr !

 A l'instar de notre tentative bien inutile mais ô combien salvatrice de réécrire la prélogie Star Wars, et afin de chasser cet immonde souvenir de notre esprit chancelant, nous avons entrepris une opération identique pour sauver du déshonneur notre bienaimée Famille Connor et leur fidèle Terminator. Oui, mes amis, mes frères et mes sœurs (oh oh...), réécrivons gaillardement Terminator 3 : Rise of the Machines.

Fantasme de fan, assurément, puisque les chances pour que le démiurge James Cameron reprenne un jour les rênes de son épopée sont proches du néant. Toutefois la mode à Hollywood semble être au reboot, et un certain Batman n'a pas eu à s'en plaindre. Après avoir été mis au monde brillamment par M. Burton, il fut assassiné par le psychopathe Schumacher avant de renaître par la grâce du magicien Christopher Nolan. Alors pourquoi pas, dans dix ans, voir surgir un remake habile des Terminator ?

Hasta la vista, que Sainte-Linda Hamilton prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort sous le feu thermonucléaire.

Le synopsis qui suit est soumis à la sagacité du lecteur ou trice, avec les mêmes précautions que lors de notre expérience antécédente : vous allez lire un document amateur, reprenant les grandes lignes du scénario original mais sans les fadaises qui nous déplaisent. Il contient probablement quelques incohérences et interprétations hasardeuses, mais est réalisé avec autant de ferveur enthousiaste que possible.





T1000 modèle "pince à sucre"


Terminator 3: Rise of the Machines. Synopsis:

1. Cauchemar de John Connor : Un champignon nucléaire se déclenche soudain sur une ville américaine. Voix off : "No Fate".

2. Automne 2003. John Connor est dépressif, on le voit seul dans un squatte, cherchant le sommeil dans un lit de fortune. Voix-off de John Connor sur sa nouvelle condition depuis les événements de T2 : sa victoire sur le Terminator envoyé pour le tuer, pas de guerre contre les machines, il survit, caché dans un monde qui ignore tout de ses exploits avec sa mère Sarah.

3. Cauchemar : drones HK sillonnant un paysage dévasté, en voix off John raconte ce qu'aurait dû être le futur. Lui en leader de la résistance humaine, face à une armée de Terminators menaçants sur un champ de bataille. La caméra plonge dans un cours d'eau, au fond duquel sont entassés des crânes humains.

4. Retour au présent : La caméra remonte sur John, qui travaille à la plonge d'un petit resto. On voit la vie normale d'une grande ville, Los Angeles, de jour, circulation des voitures, gens sortants des magasins, etc. Voix off : John vit hors du circuit, évitant de laisser toute trace, au cas où. "J'ai sauvé le monde mais je ne suis personne", pense-t-il.

5. Arrivée de la Terminatrix T-X. En pleine nuit elle apparaît dans la banlieue de L.A., directement dans la vitrine d'un Cybercafé. Les geeks présents, médusés, découvrent une forme métallique représentant une jeune femme nue qui s'approche lentement de la gérante de façon menaçante. Les jeunes s'enfuient en courant. Elle agrippe le visage de la gérante pétrifiée de peur et l'envoi brutalement dans le décor. Elle fouille sa victime inconsciente, lui prend son téléphone et "morphe" son apparence et ses vêtements.
On la voit ensuite sortir du Cybercafé et monter dans une voiture décapotable 2 places. Depuis son téléphone portable elle obtient l'adresse de Cyberdyne Research en communicant avec un modem.

6. Dans un QG de l'armée US, des militaires sont en réunion. Le Général Michaels assiste à la présentation finale d'un grand projet Informatique baptisé Skynet, financé par le gouvernement US et produit par la société Cyberdyne Research. Skynet est un ambitieux projet de contrôle de certaines options stratégiques majeures par une I.A. autonome, en cas de défaillance humaine. Le Général émet des doutes sur l'utilité et le danger de laisser le contrôle d'armes à une machine, aussi brillante soit-elle. Le reste de l'état major est au contraire enthousiaste, pensant qu'une riposte dépendant d'une machine infaillible est préférable. La mise en ligne en interne est validée pour la date du 23 Septembre, soit dans 2 jours.

7. Arrivée du Terminator T-800. La nuit dans une ruelle dans la banlieue de L.A., il apparaît près d'un club de gym. On y voit des femmes dans un cours de fitness, des bodybuilders en plein exercices physiques, etc. Le T-800 entre dans la salle, nu. Les femmes et les hommes sourient. Depuis le point de vue du T-800 on s'aperçoit que tous les hommes présents correspondent à son gabarit. Le T-800 traverse la pièce et entre dans les vestiaires, puis parcours les vêtements disponibles, avant de s'arrêter sur sa tenue fétiche : pantalon et veste cuir.
Dehors, il monte dans un vieux pick-up. Il trouve dans sa poche une paire de lunettes de vue, façon "intello". Il les chausse, puis se ravise, fouille la boite à gant et sort une paire de lunettes noires, plus adéquate. Il démarre le véhicule après avoir cassé le dessous du tableau de bord.

8. Le matin, depuis un squatte, John Connor reçoit un EMail encrypté de sa mère Sarah sur un PC portable d'un des squatteurs. Elle prévoit de s'infiltrer chez Cyberdyne Research et saboter leur système informatique, dans 3 jours. John répond qu'elle soit prudente, que rien de grave ne peut arriver depuis qu'ils ont tous deux stoppé les machines.
John boit un verre d'alcool et prend des antidépresseurs pour calmer ses angoisses. Il pense que sa mère est paranoïaque, il s'en fait pour elle. Après une période idyllique leur relation s'est dégradée depuis quelques années, peu après la date initiale de jugement dernier, en Août 1997. Ils ne se sont pas vus depuis des mois, et leurs rencontres sont brèves et frustrantes pour John. Lui a laissé tomber la lutte, elle continue.

9. Dans un building de la société Cyberdyne Research, une équipe d'ingénieurs informatique s'affaire. Ils font passer des tests à des candidats pour rejoindre leur équipe. L'un d'eux est la T-X. Les candidats sont laissés seuls pour passer une épreuve sur leur ordinateur. On voit la T-X changer discrètement son doigt en clé USB et se connecter pour tricher au test. Elle obtient un score de 100%, les ingénieurs de Cyberdyne sont enthousiastes et l'embauchent immédiatement.

10. Dans le GQ militaire, le 23 septembre, le Général Michaels assiste à la Phase 1 du Projet Skynet, la mise en ligne sur le réseau interne de l'armée de l'I.A. Skynet par Cyberdyne Research. L'I.A. se propage sur de multiples centraux informatiques, et commence à archiver toutes les données qu'elle trouve. On apprend que la Phase 2 consiste à connecter Skynet à Internet.
Le Général observe une salle remplie de Soldats Robotique T-1 (Robots sur roues lourdement armé, avec une lointaine apparence d'un Terminator), ainsi qu'un prototype de drone HK (Hunter-Killer volant), de la taille d'un ULM, piloté à distance par un ingénieur.

11. Le soir, dans une clinique vétérinaire à la sortie de la ville, Kate Brewster et sa collègue Tracy discutent tout en nourrissant des chiens dans un chenil. Tracy tente de négocier son absence à la clinique le lendemain, son petit ami a des tickets pour le concert d'un groupe de rock. Kate dit que c'est la 2e fois ce mois-ci, Tracy la chambre et lui promet de lui rendre le même service le jour où Kate aura un boyfriend.
Les deux jeunes femmes se rendent dans les modestes bureaux de la clinique, vu l'heure tardive elles sont seules, l'officine est fermée. Chacune s'affaire sur les deux ordinateurs, remplissant des dossiers administratifs tout en devisant sur les préparatifs du futur mariage de Tracy. On apprend que Kate sera demoiselle d'honneur au mariage, Tracy l'encourage à chercher un cavalier pour la soirée, Kate répond qu'elle a tout son temps pour trouver l'âme sœur, que le futur est plein de promesses. Tracy quitte la clinique, laissant Kate seule et pensive à son clavier. Elle vérifie ses EMails, personne ne lui a écrit.
On voit Kate sortir de la clinique et monter dans une vieille camionnette de fonction.

12. John roule à moto, il quitte la ville. En voulant éviter une biche qui traverse la route, il perd le contrôle et glisse sur la chaussée. Il roule et heurte le bas coté. Sonné, il s'affale sur le bord de la route. Il est recueilli par Kate Brewster, qui passe par là dans sa camionnette. Elle amène John dans la clinique vétérinaire et tente de le soigner avec les moyens du bord. Afin d'obtenir son dossier médical, Kate demande son nom à John et l'entre dans son système informatique, laissant ainsi une trace de lui dans le réseau.

13. La T-X explore le système de Cyberdyne Research depuis son bureau dans la société, le même soir. Elle hacke l'I.A. Skynet pour mettre à jour sa base de données, elle récupère les plans des T-1 et Drone HK. En effectuant une recherche sur John Connor, elle découvre les infos fraîchement laissées par Kate Brewster depuis son terminal, et trace l'adresse de la clinique.
La T-X s'apprête à partir pour rattraper John mais est surprise par un des collègues qui l'a embauchée, ce dernier devient très inquisiteur. La T-X tue brutalement le gêneur, son poing pénètre le ventre de la victime, puis elle "surchauffe" le corps de la victime qui se désintègre littéralement, ne laissant pas d'autres traces que quelques cendres. La T-X part en chasse de John Connor.

14. John s'apprête à quitter Kate, c'est l'aube. Il a repris ses esprits et commence à discuter calmement avec elle. Elle diagnostic son problème de dépendance aux antidépresseurs. John, désarçonné, se laisse aller à quelques confidences sur ses angoisses, d'avoir le sentiment d'être insignifiant. Elle le tranquillise avec douceur et lui propose de le revoir.

15. Le T-800 arrive à ce moment dans son pick-up. John le repère alors que le Terminator sort et se dirige vers l'officine. Ne connaissant pas ses intentions ni la raison de sa présence, John fuit en entraînant Kate. Ils se cachent dans le chenil derrière l'officine. Le T-800 entre dans le bâtiment, et commence à fouiller pour chercher une trace de John. Les chiens aboient.
C'est à ce moment que la T-X arrive dans sa décapotable. La T-X s'approche de l'entrée, le T-800 l'observe de l'intérieur. La T-X reconnait le modèle T-800 et attaque immédiatement. Les deux machines s'empoignent (à la manière du premier combat dans T2) et détruisent tout le décor dans un combat mano a mano très brutal. La T-X récupère le pistolet d'alarme de l'officine et tire sur le T-800, qui recule sous le choc et s'étale sur le dos. John et Kate sont sortis de leur cachette et observent le combat, puis dans la panique tentent de rejoindre la camionnette de Kate.
Alors que John tente de démarrer le véhicule, la T-X les repère et vient se placer devant la camionnette immobile, vise John de son pistolet et... se fait heurter de plein fouet sur le coté par le T-800 au volant de son pick-up. Le véhicule fonce brutalement à travers un hangar et fini sa course dans le mur.
John parvient à démarrer la camionnette, le T-800 surgit près de lui, avant qu'il ne commence à rouler. Il ordonne à John de se pousser pour le laisser conduire ("let me drive if you want to live"), le trio s'échappe dans la nuit.

16. Alors que les forces de l'ordre et les pompiers arrivent sur le lieu de l'affrontement, la T-X s'extrait des décombres, sans aucune blessure. Elle se dirige vers une voiture de police vide, se connecte sur le terminal pour scanner toutes les données et bidouille pour faire de Kate une fugitive en fuite. Puis elle lance un appel pour l'arrestation de John Connor et Kate Brewster, donne un descriptif de leur véhicule, avant de partir avec le véhicule de police.

17. Dans la banlieue de la ville, pendant que le T-800 conduit, explication de texte avec John, sous les yeux de Kate. John comprend que si un Terminator est là, c'est que la guerre a bien eu lieu. Comment le T-800 a-t-il retrouvé sa trace ? Le John du futur savait qu'il se trouvait là cette nuit là. Quand va avoir lieu la guerre ? Dans quelques jours, Skynet va la déclencher. Qui est l'autre Terminator ? Un T-X, version améliorée du T-1000 que John et Sarah ont vaincu il y a 6 ans. Un modèle d'infiltration, programmé pour passer inaperçu chez les humains à des fins d'espionnage, et spécialisé dans le piratage informatique. Kate fronce les sourcils, elle n'y croit pas.

18. La camionnette du groupe passe devant une voiture de police à l'arrêt. Les policiers signalent par radio le passage du véhicule recherché à leurs collègues, puis partent à leur poursuite. La T-X entend l'appel radio, elle braque sa voiture pour les rejoindre. Alors qu'elle double un lourd camion-grue, elle le regarde avec un sourire envieux. Elle place sa voiture de police devant le camion-grue, s'extrait de l'habitacle et saute sur la cabine. Elle balance le chauffeur au dehors ("Get out !") et prend le contrôle du camion, pulvérisant la voiture devant elle.

19. La discussion continue entre John et le T-800 dans la camionnette. Que vient faire le T-800 ici ? Envoyé par la résistance pour détruire l'I.A. Skynet avant qu'elle ne prenne le contrôle et déclenche la guerre nucléaire. Il doit aider John et Kate à attaquer Skynet avant le jour du jugement, dans quelques jours. Kate regarde le T-800 criblé des impacts de balles de son combat avec la T-X.
Le groupe est pris en chasse par une voiture de police. Kate demande de s'arrêter et de s'en remettre aux autorités. Le T-800 refuse, car la T-X les a probablement pris en chasse. John ordonne au T-800 de stopper, il refuse ("Je ne suis pas programmé pour t'obéir"). Pourquoi la T-X est ici ? Sa mission est probablement de protéger Cyberdyne Research, elle a été envoyée après son départ donc il n'est pas sûr. Mais si elle parvient à localiser la famille Connor sa cible prioritaire est de les éliminer, Sarah, John ou... sa femme Kate !

20. Le camion-grue apparaît soudain au loin, derrière la voiture de police qui poursuit le groupe. Le T-800 annonce qu'il doit stopper la T-X et laisser une chance à John et Kate de s'enfuir. Il ralenti la camionnette et confie le volant à John, avant de sortir sur le toit et sauter sur la voiture de police et prendre le contrôle en éjectant brutalement le conducteur.
Le T-800 freine et évite le camion-grue avec à son bord la T-X, il se place derrière et parvient à saisir le treuil à l'extrémité de la grue. La T-X tente de s'en débarrasser en actionnant la grue, qui défonce plusieurs bâtiments avec le T-800 se balançant au bout. Le T-800 commence à remonter le long de la grue pour rejoindre la T-X.

21. Tout en conduisant, John observe la scène dans le rétroviseur. Kate lui demande ce qu'il se passe exactement, et que veulent dire les annonces prophétiques du T-800, sur elle devenant sa femme. John explique que les deux terminators sont des cyborgs venus du futur, qu'il a déjà vécu cela étant plus jeune, que le destin de l'humanité toute entière est en jeu. Kate regarde John en se disant qu'il est cinglé. Elle ouvre soudain la boîte à gants et en sort un revolver, elle menace John et lui ordonne de s'arrêter. Il lève le pied (le camion-grue se rapproche dangereusement de la camionnette) puis accélère brutalement pour déstabiliser Kate et lui prendre son arme. "Trust me", lui dit-il.

22. Le T-800 rejoint la T-X dans l'habitacle du camion-grue. Les deux opposants s'empoignent violemment, la T-X enfonce son poing dans le ventre du T-800 et commence à le "surchauffer". Le T-800 parvient à l'éjecter dehors mais la T-X s'agrippe à l'arrière du camion.
Le T-800 déclenche le treuil de la grue qui s'accroche dans une bouche d'égout et se dévide à pleine vitesse. Le T-800 saute sur le toit de la camionnette de John et Kate. La T-X rejoint le volant du camion-grue et s'approche tout près de sa cible, touchant la camionnette. Le treuil arrive au bout du câble. Le camion-grue est bloqué brutalement, écrasant la cabine tandis que l'arrière s'élève dans les airs avant de s'écraser puis d'exploser.
La camionnette s'échappe, puis la T-X sort des décombres, sans une égratignure, voyant d'un regard menaçant ses proies s'enfuir.

23. Un peu plus tard, John, Kate et le T-800 s'arrêtent sur le bord de la route, dans un parking d'un petit motel. Le T-800 s'assure que John et Kate ne sont pas blessés. Kate demande plus d'explications, le T-800 donne des infos très factuelles sur les Terminators, cyborgs dissimulés sous une apparence humaine. Il lui montre son abdomen de chair totalement brûlé durant le duel contre la T-X, on aperçoit la mécanique. Kate est fascinée.
John demande comment le T-800 voit la suite des événements. Pour lui la guerre est à présent inévitable, la présence de la T-X pour protéger Cyberdyne Research fait qu'il doit mettre John et Kate en sécurité. "Et ma mère ?" demande John. "Elle va être supprimée pendant son infiltration chez Cyberdyne !" réponds le T-800.
John, choqué, sait que sa mère va tenter d'infiltrer Cyberdyne Research le soir même, grâce à l'EMail qu'elle lui a envoyé. Malgré le danger, il veut la secourir. Le T-800 refuse, sa mission prioritaire est de sauver John et Kate. John sort le revolver qu'il avait pris à Kate et menace de se tirer une balle dans la tête. Le T-800 reste immobile : "tu ne peux pas t'auto-terminer". "Je ne suis pas une machine, moi !" dit John. Kate parvient à calmer John, doucement, elle promet de l'accompagner pour sauver Sarah. Le T-800 est obligé de suivre.
Ils volent un camping-car et partent pour Cyberdyne Research.

24. Chez les militaires, le Général Michaels et son commandement surveillent les progrès de Skynet. En quelques heures l'I.A. a déjà absorbé une immense quantité de données diverses, se propageant avec une vitesse fulgurante. Le Général hésite pour passer à la phase 2 du projet, c'est-à-dire rendre l'I.A. pleinement autonome sur tout l'Internet, et capable de prendre le contrôle de certains équipements civils. Les responsables de Cyberdyne répondent qu'il s'agira d'un excellent test pour vérifier sa fiabilité avant de passer à la phase 3 : le contrôle total de l'armement par Skynet.
La phase 2 est activée, on voit sur les écrans de contrôle Skynet se propager sur le réseau Internet.

25. Le soir chez Cyberdyne Research, la T-X observe depuis son ordinateur la propagation de Skynet, elle affiche un sourire narquois. Elle absorbe de nouvelles données, notamment des programmes de piratages de sites russes et asiatiques. Elle accède aux fiches d'identité détaillées des militaires s'occupant du projet Skynet, dont celle du Général Michaels. La T-X falsifie ensuite une carte magnétique sous un faux nom, lui permettant d'entrer dans le QG militaire.

26. John, Kate et le T-800 arrivent en camping-car devant le siège de Cyberdyne Research. Kate se demande si tout cela est bien réel, finalement, si son destin est vraiment tout tracé ("J'avais une vie calme avant de te rencontrer"). John lui parle de son enfance avec sa mère, toujours en fuite, de l'attaque du T-1000 et comment ils sont parvenus à changer le futur. Il se montre convaincant ("The future is not set") et la persuade de rester avec eux pour les aider, même si lui non plus ne croit pas à l'affirmation du Terminator sur leur relation amoureuse dans le futur.
Ils pénètrent dans le Hall d'entrée de Cyberdyne Research, et s'aperçoivent que le gardien est ligoté et bâillonné derrière son bureau d'accueil. John reconnaît là la manière de faire de sa mère, elle doit déjà être dans la salle machine, cherchant à saboter les ordinateurs. Le groupe se dirige vers les ascenseurs.

27. Une femme, habillée façon "commando" avec une cagoule, s'affaire autour des baies serveurs de Cyberdyne Research. Elle place des mini-charges explosives bricolées maison, sorties de son sac à dos. Un gros plan sur ses yeux nous permet de reconnaître Sarah Connor, son regard est intense, ses gestes précis et rapides.
Très concentrée sur son opération de sabotage, elle ne voit pas qu'un agent de sécurité l'a repérée. Il pénètre discrètement dans la pièce plongée dans l'obscurité. A quelques mètres d'elle il pointe son arme vers elle et lui intime l'ordre de lever les mains. Sarah se fige, lève lentement les bras. L'agent s'approche pour la menotter, Sarah se retourne en un éclair et balance un coup qui le désarme.
Ils se battent à mains nues, jusqu'à ce que Sarah assomme l'agent. Elle récupère ses affaires dans la précipitation et s'élance dans le couloir pour s'enfuir, en sortant de son sac la télécommande de mise à feu des charges. L'agent a repris ses esprits, récupère son arme et se lance à la poursuite de Sarah. Sarah attend l'ascenseur lorsque l'agent surgit et la menace de son arme. Il s'apprête à tirer tandis que les portes de l'ascenseur s'ouvrent, d'où sortent le T-800, John et Kate. Sarah reste immobile, stupéfaite par l'apparition du Terminator. Le T-800 se place entre l'agent et Sarah au moment où celui-ci tire, prenant les balles à sa place. Sarah jette un regard interrogateur à John qui lui répond : "He's back". Alors que le T-800 s'approche de l'agent pour l'assommer, celui-ci a le temps de lancer un appel sur son talkie-walkie. Le T-800 l'envoi ensuite valdinguer contre un mur.
Le groupe monte dans l'ascenseur.

28. La T-X, branchée sur le réseau interne de Cyberdyne Research depuis son bureau, perçoit l'alerte donnée par l'agent de sécurité. Elle prend le contrôle des caméras de sécurité, à la recherche des intrus. Quelques vigiles évacuent le building. la T-X voit soudain le groupe dans le hall d'entrée courir vers la sortie, identifiant John et Kate. Elle se précipite par la fenêtre du 8e étage pour leur barrer la route.

29. Le groupe sort précipitamment de Cyberdyne Research. La T-X atterri entre eux et leur camping-car, en s'enfonçant les pieds dans le bitume. Impossible de rejoindre leur véhicule. Le groupe regarde la T-X s'extraire du sol, Sarah se tourne vers le T-800 et lance, ironique : "Encore un nouveau modèle, hmm ?". Puis elle déclenche ses charges avec sa télécommande et on entend une explosion sourde venue des sous-sols de l'immeuble. On voit la salle machine en flamme, partiellement détruite.

30. Le groupe se précipite vers une entrée de métro toute proche et descend les escaliers, alors que la T-X les prend en chasse. John, Kate, Sarah et le T-800 monte dans le dernier wagon alors que les portes se referment. Tandis que le train démarre, la T-X surgit, fait un immense bond en avant pour s'agripper au dernier wagon, ses doigts s'enfoncent dans la carrosserie. Le groupe commence à remonter le train, courant vers l'avant de la rame. La T-X lance un grand coup de boule dans la vitre, la faisant voler en éclat, et pénètre dans le wagon. Les quelques usagers présents se cachent comme ils peuvent.
Le groupe continue sa course vers la cabine du conducteur, le T-800 se retourne régulièrement pour vérifier l'avance de la T-X. Après une intense poursuite au travers des différents wagons, le T-800 fini par stopper et se prépare à affronter la T-X qu'on aperçoit au loin. Sarah sort deux charges explosives de son sac et les place entre deux wagons, puis emmène John et Kate dans le wagon suivant, vers l'avant, laissant le T-800 en arrière.
La T-X court et s'agrippe au T-800, qui part à la renverse. Elle immobilise le T-800 en "morphant" ses jambes pour le bloquer, puis approche son bras du cou du T-800, qui tente de l'en empêcher en retenant son geste avec difficulté. Elle plante son doigt "morphé" dans la nuque du T-800 et tente de le "hacker". Les deux Terminators se dévisagent intensément, avec une expression de surprise pour le T-800, allongé sur le dos et paralysé, et un regard intense pour la T-X, assise sur lui à califourchon et arborant un sourire de plaisir sadique.
Sarah déclenche les charges avec sa télécommande, l'explosion souffle la T-X dans un grand jet de flamme, libérant le T-800. Il se relève avec difficulté, il est partiellement brûlé au visage et au corps. Il s'approche du wagon où est le reste du groupe, qui s'éloigne car il n'est plus attaché au convoi. Le T-800 saute lourdement et atterri au bord au wagon, ses jambes traînant sur le sol. John et Kate viennent l'aider à remonter. Le train s'éloigne, on voit dans l'autre wagon qui ralenti la T-X, en flamme, morphant lentement le haut de son corps pour retrouver sa forme initiale.

31. Le groupe sort d'une bouche de métro, le T-800 est encore fumant. Sarah dit qu'il faut quitter la ville pour faire le point, et que le Terminator n'est pas très discret dans son état. Le T-800 la regarde, impassible, et dans un silence absolu s'approche d'une voiture familiale, brise la vitre, s'assoit sur le siège conducteur et défonce le dessous du volant pour démarrer. Puis il lance au groupe interloqué : "Elle a raison".
La voiture démarre sur les chapeaux de roues, emmenant le groupe vers la sortie de la ville.

32. Le lendemain, dans le QG militaire. Les observateurs constatent sur leurs écrans de contrôle que Skynet continue de s'étendre. La phase 2 semble poser quelques problèmes, comme des pannes temporaires d'émetteurs TV/Radio dans quelques villes. Le Général Michaels réclame aux pontes de Skynet Research des actions correctives rapides, sous peine de stopper Skynet. La phase 3 est suspendue.

33. Dans un motel de banlieue, Sarah, John, Kate et le T-800 discutent dans une chambre. Sarah fait le point sur ce que sait John. Il résume la situation rapidement, le but des deux Terminators, son accident et sa rencontre avec Kate, en omettant de préciser qu'elle deviendrait sa femme. Kate le signale toutefois à Sarah, et tous se retournent vers le Terminator pour avoir plus d'infos. Le T-800 parait absent, le regard perdu. Il fini par dire que la T-X a tenté de le reprogrammer lors de son attaque dans le métro, qu'il dispose de nouvelles données injectées par la T-X, mais qu'elle n'a pas eu le temps de modifier sa mission prioritaire. "Hasta la vista" dit John, le T-800 ne réagit pas, John comprend qu'il s'agit d'un autre modèle qui ne connait rien de ses relations passées avec le précédent Terminator.
Le T-800 précise que Sarah aurait dû mourir chez Cyberdyne Research, et que par conséquent le futur est en train de changer. Sarah dit que la destruction de la salle machine doit avoir des conséquences sur l'avancée des machines. Le T-800 dément, d'après sa base de données mise à jour tous les éléments principaux de Skynet se trouvent déjà transférés dans le QG Militaire. Il décrit l'I.A. Skynet et annonce que la prise de conscience totale de l'I.A. aura lieu lors de la phase 3, ordonnée par le Général Michaels.

34. Dans le QG militaire on constate que de plus en plus de perturbations liées à Skynet ont lieu. Les ingénieurs de Cyberdyne Research travaillent toujours sur une solution. Ils proposent d'injecter un nouveau code lors du passage en phase 3, qui leur permettra de reprendre la main. Le Général Michaels reste indécis, il demande un temps de réflexion avec son état major.
La T-X, habillée en militaire, se présente à l'entrée du QG. A l'aide de son badge trafiqué, elle passe les portes de sécurité du hall d'entrée.

35. Dans l'entrée d'une quincaillerie de quartier, un client s'énerve car son téléphone portable ne capte plus rien. Sarah et Kate y font des courses, Sarah récupère des éléments pour fabriquer des bombes artisanales (comme Kyle dans T1). Les deux femmes discutent, Kate parle de sa rencontre avec John, de la fragilité qu'elle a ressenti à son sujet. Sarah lui dit que John est très important, qu'il a besoin d'être protégé pour devenir le futur leader de la résistance. Kate dit qu'elle n'a rien d'un soldat, que sa vie tranquille ne l'a pas préparée à cet affrontement. Sarah lui répond : "J'étais comme toi, à ton âge".
Au moment de passer à la caisse, le gérant dit que tout le système informatique du magasin est en rade, il faut payer en liquide.

36. Dans leur chambre de motel, John et le T-800 attendent le retour de Sarah et Kate. John zappe sur la petite TV, plus aucune chaîne n'est captée. Pendant que le T-800 tente de rafistoler ses blessures et ses brûlures, John lui demande comment empêcher Skynet de lancer les attaques nucléaires. Le T-800 dispose de l'adresse du QG. Il précise que la T-X ayant perdu leur trace, elle se trouve probablement là-bas elle aussi, sa mission prioritaire étant de protéger Skynet. Pour le T-800, l'infiltration du QG militaire parait impossible, et avec la présence de la T-X il refuse d'y emmener John et Kate car sa mission principale est de les protéger ("Vous devez vous cacher pour survivre"). Sarah et Kate entre à ce moment dans la chambre, les bras chargés de paquets dont elles déversent le contenu sur le lit. Le T-800 observe attentivement les éléments, le spectateur découvre l'analyse en vue subjective du T-800. La conclusion s'affiche sur l'écran : Explosifs. Le T-800 se tourne vers John et lâche : "Je vois que la discrétion n'est plus une option".

37. La T-X parcourt les couloirs du QG, elle parvient à la salle où sont stockés les T-1, inertes. Elle regarde d'un air amusé le design obsolète de ses machines. S'assurant que personne n'est présent, elle "morphe" ses doigts qui s'allongent et se connectent à une rangée de T-1, elle leur injecte son propre code.
Elle aperçoit ensuite le prototype du drone HK volant, posé sur une plateforme enchevêtrée de câbles.

38. On retrouve le groupe au complet dans la voiture familiale, en route pour le QG sur fond de soleil couchant. Sarah peste contre le fait que John les accompagne, il devrait au contraire chercher un endroit pour se cacher de la T-X. John proteste vivement, comment peut-il devenir un leader s'il passe son temps à éviter l'affrontement ? Le T-800 ajoute que Kate, sa future femme, doit elle aussi être mise à l'abri. Kate et John se regardent, gênés. Le T-800 demande ce qui ne va pas ? "Les sentiments humains ne peuvent être programmés", dit Sarah. Le T-800, perplexe : "Je n'ai pas de données sur les sentiments".
Kate demande comment ils vont contacter le Général Michaels. John propose d'organiser une diversion pour pouvoir pénétrer dans le QG, de là ils tenteront de rejoindre le Général.

39. En fin de journée, la voiture s'arrête non loin du site militaire. Sarah en sort en vérifiant le contenu de son sac à dos. Elle s'éloigne dans un terrain vague proche.
Restés dans la voiture avec le T-800, John demande à Kate pourquoi elle reste avec lui, malgré le danger. Elle répond qu'elle a vécu plus de choses en 24 heures que dans toute sa vie auparavant. Elle pensait avoir le temps de laisser venir les événements, mais aujourd'hui ce sont les événements qui l'obligent à agir immédiatement. Elle veut les aider à arrêter Skynet. John répond qu'il a vécu la même chose, avec le sentiment terrible de cette lourde menace qui pèse sur lui, ce futur apocalyptique qui fera de lui un héros et qu'il croyait avoir évité. John prend la main de Kate, "Nous n'avons d'autre choix que de réussir" dit-il.

40. Sarah revient près de la voiture, tout le monde sort. Elle annonce qu'elle a placé les explosifs dans un chantier face au QG. Le groupe s'approche de l'entrée de l'enceinte du QG, Sarah déclenche l'explosion. Profitant d'un mouvement de panique des gardes, le T-800 défonce à mains nues le haut grillage puis le groupe se dirige précipitamment vers le hall.

41. Dans le hall John demande à contacter le Général Michaels. Il lui annonce que Skynet ne doit pas devenir pleinement autonome, sinon une catastrophe mondiale va se déclencher. Michaels demande comment il est au courant d'un projet top secret de l'armée US. Le T-800 prend l'appareil et détaille précisément les différentes phase du projet Skynet et que c'est la phase 3 qui leur fera perdre le contrôle. Le groupe est admis à rencontrer le Général.

42. Dans une grande salle de réunion le groupe rencontre Michaels. John le convainc de ne pas appliquer la phase 3. Michaels dit qu'ils doivent se rendre dans la salle machines de Skynet en sous-sol pour le désactiver.

43. La T-X voit passer le groupe qui se rend aux ascenseurs, elle active les T-1. Ils attaquent les humains. L'un d'eux tire sur le groupe et tue Michaels.

44. Le T-800 affronte la T-X pendant que John/Kate/Sarah s'équipent en armes et descendent vers les machines centrales de Skynet. Après un violent combat où chacun des combattants traversent les murs tandis que les T-1 continuent de mitrailler le personnel militaire, la T-X gagne. Le T-800 est très amoché : perte d'un avant-bras, jambe endommagée, crâne ouvert. La T-X plante son doigt dans son cou et le "hacke". En vue subjective on voit un flux de données assaillir l'écran du T-800, des pages de code, des données sensibles, tous les codes d'accès aux arsenaux militaires, etc. Le T-800 reste paralysé, la T-X reprend la poursuite.

45. John/Kate/Sarah arrivent dans la salle Skynet, pendant qu'ils placent les explosifs, le drone HK volant surgit. Il commence à mitrailler le groupe et Kate se retrouve séparée de John et Sarah. Le drone s'approche lentement de Kate, cachée sous un bureau. Au moment où le drone s'apprête à tirer sur Kate, Sarah s'interpose et reçoit une rafale fatale. Kate prend son arme et détruit le drone.
John, effondré, s'agenouille devant le corps de sa mère et soulève délicatement sa tête. Sarah lâche dans un dernier souffle : "Bats-toi, John".
John sanglote, il est moralement abattu. Kate le motive pour partir ("Debout, Leader ! Il faut détruire Skynet !").

46. Le T-800 est immobile, on constate en vue subjective que sa mission prioritaire a changé : tuer John Connor. Il part en chasse.

47. Kate entraîne John vers l'ascenseur mais la T-X surgit. Pendant que John et Kate s'enfuient par l'escalier, la T-X désamorce les charges explosives qu'ils ont mis en place.

48. John et Kate parviennent en haut, mais constatent que les T-1 patrouillent partout. Le T-800 apparaît et s'approche de John, il est hésitant, et lutte contre sa nouvelle mission. Il tente de le prévenir puis saisit John et le soulève brutalement. John lui dit "Tu es plus qu'une machine". Alors qu'il étrangle John, le T-800 parvient à "s'auto-terminer" au prix d'un effort intense et le lâche.
John déclenche les charges avec sa télécommande, il constate que rien ne se passe. Il redescend avec Kate vers la salle des machines.

49. John et Kate observe la T-X devant les ordinateurs centraux de Skynet, elle déclenche la Phase 3. Sur les écrans on voit la prise de contrôle de Skynet sur les sites militaires US. John et Kate comprennent qu'il est trop tard, ils descendent par un vieux monte-charge. La T-X les prend en chasse.

50. Le T-800 se reboot. En vue subjective une succession d'ordres contradictoires apparaissent : "Tuer John Connor", "Protéger John Connor", "Mission annulée". Il se remet en mouvement.

51. John et Kate débouchent sur un long couloir courbé, un gigantesque accélérateur circulaire de particules suit le couloir.
La T-X saute sur la cage d'ascenseur, défonçant le toit. John et Kate se mettent à courir.

52. Après une brève course-poursuite, la T-X gagne du terrain. Kate remarque la salle de contrôle de l'accélérateur. Elle stoppe et demande à John de ralentir la T-X car elle a une idée. John commence à mitrailler la T-X, pendant que Kate tente de mettre en route l'accélérateur. La T-X, criblées de balles, attrape le pied de John et le broie au moment où l'accélérateur démarre, agissant comme un puissant aimant sur la T-X qui lâche John et se colle à l'accélérateur. Son corps "fond" littéralement, le métal liquide s'étale sur l'accélérateur.

53. Le T-800 descend péniblement le long du câble du monte-charge.

54. John, boitant, est aidé par Kate. Ils arrivent devant une gigantesque porte blindée de bunker, un pupitre demande un code d'accès pour l'ouvrir. John et Kate sont désemparés. Un bruit sourd se fait entendre dans le couloir.

55. L'accélérateur est en surchauffe, toute sa structure tremble violemment. On voit le squelette de la T-X, presque entièrement "fondu". Plusieurs fissures se créent dans la structure et une épaisse fumée blanche envahit le couloir. La T-X commence alors à se reconstituer. Surgissant de la fumée, le T-800 passe en boitant devant la T-X, il voit qu'elle se "reforme" tandis que l'accélérateur est de plus en plus instable. Il continue son chemin.

56. John et Kate voient une forme dans la fumée. C'est le T-800, ils pointent leur arme vers lui. Le T-800 dit "Je peux vous sauver". Méfiants, John et Kate reculent contre la porte du bunker. Le T-800 s'arrête au pupitre. En vue subjective on voit les différentes données précédemment piratées par la T-X que le T-800 a récupéré pendant son "hacking". Le code d'accès fini par s'afficher, le T-800 l'entre sur le pupitre. La porte s'ouvre.

57. Le squelette de la T-X se libère de l'emprise de l'accélérateur, d'où un liquide en fusion jaillit.

58. John et Kate s'engouffrent dans le bunker, le T-800 se retourne et voit la T-X arriver. "We'll meet again", dit-il à John, avant de lancer la fermeture de la porte depuis le pupitre et partir vers la T-X. John et Kate jettent un dernier regard sur le T-800 qui prend un peu de vitesse, avant que la lourde porte se ferme.

59. Le T-800 attrape la T-X et la plaque contre l'accélérateur, au bord de l'explosion. Le visage furieux de la T-X se reforme, elle se débat mais le T-800 la maintient. "You're terminated", dit-il, avant qu'une gigantesque explosion les détruisent et englobe tout le sous-sol.

60. John, toujours soutenu par Kate, continue d'avancer dans le bunker. Ils entendent l'explosion. Ils arrivent finalement dans une grande salle de contrôle ancienne, vide, datant des années 60. Dans la pénombre ils découvrent un immense écran, éteint, ainsi que plusieurs consoles poussiéreuses, dans un silence pesant. Un sigle "Présidence des Etats-Unis" trône au centre de la pièce. "Un des vieux bunkers du gouvernement", dit John. "Qu'allons-nous faire ?" demande Kate. John, toujours claudiquant, s'approche d'une des consoles et bascule un gros interrupteur. Tous les appareils s'allument, l'écran mural affiche une immense carte des USA.
Bientôt des voix se font entendre par la radio, des bases militaires disséminées dans le pays. C'est la panique générale, des missiles nucléaires sont mis à feu sans intervention humaine. John fini par prendre le micro, solennel, et annonce "Ici John Connor, Skynet a pris le contrôle, nous entrons aujourd'hui en guerre".
John et Kate se tiennent debout devant l'écran géant où ils visualisent les premiers envois de missiles nucléaires. Kate pose sa main sur l'épaule de John pour le soutenir, leurs yeux terrifiés sont rivés sur l'écran.

61. Dans la campagne américaine, on voit plusieurs missiles sortir des silos, au loin. Un paysan et son jeune fils assistent à ce funeste spectacle. Tandis que des ogives explosent dans diverses villes, John commente en voix-off :
"Finalement le Jour du Jugement Dernier a bien eu lieu. Mais je refuse que le futur soit déjà écrit, ma mère ne l'aurait pas voulu. Ne jamais abandonner la lutte, c'est ce qui fait de nous des humains, même le Terminator l'a compris. Je suis John Connor, de la Résistance. Le combat ne fait que commencer."