lundi 25 août 2014

Mais finalement, ça raconte quoi Matrix ? (Episode 3)

Matrix Revolutions

Aux quelques courageux lecteurs et téméraires lectrices parvenus jusqu'ici, j'adresse mes sincères remerciements. Le souffle court et les yeux rougis par l'émotion et la tartine de textes qu'il a fallu se fader, nous allons ensemble aborder valeureusement l'épilogue de notre décorticage obsessionnel de la trilogie Matrix.

Onze ans après sa sortie au cinoche, il était temps.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, du verbe et du complément, rappelons-nous comment nous sommes arrivé aux portes de l'épisode 3.
Au fil de la narration nous avons déterminé deux niveaux de lectures du scénario.

Au premier degré la symbolique religieuse de l'oeuvre montre le combat du Sauveur, Néo l'élu unique, contre les puissances du mal, les Machines, leurs Sentinelles et leurs Agents. L'Oracle prédit sa destinée, la réalisation de la prophétie qui doit mettre fin à la guerre et libérer l'humanité. Dans sa quête Néo et ses disciples doivent non seulement affronter les Machines, mais également les sbires d'un exilé, le Merovingian, et Smith, ancien Agent que Néo a libéré des Machines. Ce dernier apparaît comme la parfaite antithèse du héros, Néo représentant la figure du Christ, unique, et Smith l'Antéchrist, multiple.
Mais le retour de l'élu à la Source de la Matrice, censé accomplir la prophétie, dévoile une bien cruelle désillusion. Il s'agit d'une manipulation des Machines. La fin de l'épisode 2 montre que la prophétie devra se réaliser dans le monde réel : l'élu y découvre ses pouvoirs surnaturels en ressuscitant Trinity et en stoppant les Sentinelles par la seule force de sa volonté.

En suivant une analyse cartésienne, nous savons déjà que les deux mondes présentés sont virtuels, l'un situé dans le présent, l'autre dans le futur. Cette approche, déjà validée par la résurrection de Néo à la fin de Matrix, est confirmée dans Reloaded par trois événements survenant dans le monde soit disant "réel" : le programme Smith s'incarne dans un humain, Trinity ressuscite et Néo stoppe les Sentinelles par un miracle. Ceci ne peut s'expliquer rationnellement, à moins de considérer que la réalité s'échappe sans cesse, n'existe pas sinon à un "niveau" inatteignable pour les protagonistes du film.

Les indices laissés tout au long de l'épisode 2 donnent une pléthore de clés pour comprendre les rôles de chacun des protagonistes.  Qu'ils soient d'une simulation ou d'une autre, tous sont des programmes remplissant leur fonction :
Néo est la 6e incarnation d'une "anomalie système" nécessaire aux Machines pour conserver le contrôle. Il est aidé par Trinity, l'Esprit Sain dans la foi Chrétienne (sa muse qui l'inspire) et par Morpheus, Dieu Grec des Songes Prophétiques (qui lui prédit sa destinée).
La Némésis du héros est Smith, son exact opposé. Là où Néo connaît sa Destinée, Smith est à la recherche perpétuelle de sa raison d'exister. Cette dualité Néo/Smith rappelle le Yin et le Yang de la philosophie Chinoise (oppositions complémentaires du Yang, le positif, et du Yin, le négatif). Elle permet de résoudre l'équation à priori insoluble des Machines pour équilibrer le Système.
Le Conseiller Hamann, qui tire son patronyme d'un philosophe Allemand du 18e siècle, est le personnage donnant le plus d'indices sur la possibilité d'une "vraie" réalité au delà des Matrices du présent et du futur. Il insiste sur la causalité, le rapport d'une cause à son effet, poussant le Héros à se questionner sur le "pourquoi" et pas sur le "comment".

L'autre personnage faisant moult références à la Causalité est le Merovingian, ce "trafiquant d'informations" comme il se présente, Il s'agit d'une version précédente de l'Oracle dans la Matrice, qui aurait dû être effacée lors d'une mise à jour. Mais le Merovingian est parvenu à éviter la suppression, faisant de lui le premier programme exilé persistant dans les "limbes" informatiques.
L'Oracle est un "logiciel" au sens strict car il ne s'agit finalement que d'un Observateur d'événements comme on en trouve dans tous les systèmes d'exploitation des ordinateurs. Ce type de programmes consigne chaque événement ayant lieu dans le système, c'est cette immense source d'information qui lui donne une telle connaissance des Matrices, en consultant les Journaux (logs) de tout ce qui est arrivé et en étant alerté à la moindre modification.
Avant que le Merovingian soit remplacé par l'Oracle actuelle, il disposait d'un autre programme chargé d'étudier la "psyché" humaine pour tenter d'en comprendre le comportement. Ce programme est Persephone, celle qui a choisi de suivre le Merovingian dans l’exile mais qui accepte de le trahir en échange d'un baiser avec Néo, reprenant donc sa fonction d'analyse de "l'intellect" humain.

L'Architecte représente la "conscience" des Machines au sein de la Matrice du présent, créatrice des diverses simulations de réalités. A ce titre il se décrit comme le père de cette matrice, son développeur, Persephone en étant la mère car elle a trouvé une solution acceptable au contrôle de l'Humanité, qui échappait jusqu'alors aux Machines. Le raisonnement mathématique des Machines ne pouvait appréhender le manque de logique du comportement humain. Grâce à son étude des sentiments humains Persephone a permis à l'Architecte de déduire qu'il fallait laisser un petit nombre d'individus "s'échapper" de la Matrice du présent.
Soit, dans une version "spirituelle" de l'histoire, se libérer dans le monde réel ou, dans une version "cartésienne", accéder à la Matrice du futur qui n'est qu'un monde virtuel de plus.


Conçu comme la suite directe à "Reloaded", "Revolutions" indique dans son titre une des clés principales pour comprendre son propos. Dans Reloaded, "Recharger" en français, on apprenait que non seulement la Matrice avait été relancée à maintes reprises par les Machines, mais également Zion, la ville des humains libérés, détruite puis repeuplée déjà cinq fois avant les événements de Matrix.
"Revolutions", qui signifie à la fois "changement de système politique et social par la violence" et "mouvement d'un objet autour d'un axe central, le ramenant au même point périodiquement", est un message clair de la part des auteurs, les Wachowski. C'est ce que nous allons découvrir dans cette dernière partie, notre examen minutieux de ce 3e épisode.

Attention ! Gros SPOILERS qui tâchent !


"Where some see coincidence I see consequence. Where others see chance, I see cost." - Merovingian


Episode 3 : Matrix Revolutions

3.1 Big bang

Un zoom nous fait pénétrer à l'intérieur du titre "Revolutions", à travers le code vert familier de la Matrice.

Un écran noir. Soudain une explosion, tel un feu d'artifice doré.
Décodage : Ce Big Bang montre la naissance du monde virtuel de la Matrice du futur.

La caméra plonge au cœur de l'explosion, révélant des structures en fractales brillantes qui se développent à l'infini. La caméra repart en arrière.

En un éclair prend forme une cité toute entière, vue du ciel, en "code" vert de la Matrice.
Décodage : Le changement de couleur indique que nous sommes parvenu au niveau de la Matrice du présent.

La caméra s'éloigne jusqu'à ce que cette ville soit contenue dans un seul caractère du code.
Décodage : L'immensité et la complexité de la simulation est démontrée dans cette séquence où une immense mégalopole tient dans une infime partie du code.

Le caractère s'intègre dans le défilement bien connu du code Matrice sur un moniteur de contrôle.

3.2 A la recherche du Capitaine Niobe

Nous sommes à bord du vaisseau Hammer. L'Opérateur AK informe le Capitaine Roland qu'il ne trouve aucune trace de Niobe et son collègue Ghost dans la Matrice.

Roland a l'intuition que le vaisseau de Niobe est sans énergie, c'est pourquoi ils ne peuvent le contacter. Malgré le danger, il ordonne de continuer sa recherche pour les secourir.

3.3 L'état de Néo

Dans l'infirmerie du vaisseau on retrouve Trinity au chevet de Néo, toujours inconscient. La doctoresse en chef du vaisseau, Maggie, contrôle son état ainsi que celui du rescapé Bane (voir épisode 2).

Maggie a constaté les blessures de Bane, elle pense que ses coupures sont auto-infligées.
Décodage : Nous l'avons vu dans l'épisode 2, en prenant le contrôle de Bane, Smith a commencé à s'infliger des coupures pour éprouver des sensations humaines comme la douleur.

Pendant ce temps Morpheus demande à Roland s'il peut partir à la recherche de Néo dans la Matrice. Roland et son équipage sont surpris : comment Néo peut-il être dans la Matrice s'il n'est pas connecté ?
Décodage : Morpheus, malgré les révélations sur la prophétie dans l'épisode 2, continue de croire en l'élu et ses pouvoirs surnaturels.

Observant les signes neuronaux de Néo, Maggie dévoile à Trinity que cette activité cérébrale ne ressemble pas à celle de quelqu'un dans le coma, mais plutôt à quelqu'un de connecté à la Matrice.
Décodage : confirmation scientifique que la croyance de Morpheus est juste.
D'un point de vue cartésien nous avons une preuve supplémentaire que le monde futuriste est virtuel, sinon comment pourrait-il se connecter sans l'interface physique branchée dans le cou ?

L'opérateur AK ne voit pas de trace de Néo dans la Matrice. Un des membres de l'équipage, Colt, informe Roland et Morpheus que les Machines seront sur Zion dans 20 heures.

3.4 L'appel de l'Oracle

Link reçoit un appel. Il s'agit de Seraph qui souhaite parler à Morpheus.

Seraph: I bring word from the Oracle. You must come at once.

3.5 Dans les limbes

Néo se réveille dans un lieu inconnu, allongé sur le sol. Groggy, il est incapable de faire le moindre mouvement.

Une fillette indienne l'observe, debout à ses cotés. Un halo de lumière blanche semble irradier de sa personne.

Néo est sur un quai de gare, à la station "Mobil Ave". La fillette entame la conversation.
Sati: Good morning.
Neo: Who are you?
Sati: My name is Sati. Your name is Neo. My papa says you're not supposed to be here. He says you must be lost. Are you lost, Neo?

Neo: Where am I?
Sati: This is the train station.
Neo: This isn't the Matrix?
Sati: That's where the Train goes. That's where we're going. But you cannot go with us.
Neo: Why not?
Sati: He won't let you.
Neo: Who won't let me?
Sati: The Trainman. *whispers*  I don't like him, but my Papa says we have to do what the Trainman says or he will leave us here for ever and ever.
Décodage : Dans une analyse mystique du scénario, Néo se retrouve dans les Limbes (Limbo, anagramme de Mobil). Les Limbes sont l'endroit où séjournent les âmes des morts avant la résurrection du Christ et également les âmes des enfants décédés avant d'avoir été baptisés.

Dans une analyse cartésienne, l'utilisation de ses pouvoirs dans la Matrice du futur a permis au programme Néo d'accéder à une zone hors Matrice, un sas menant vers l'exile, lieu contrôlé par le Merovingian (voir le discours de l'Oracle sur les programmes exilés, dans l'épisode 2).


3.6 La nouvelle Oracle

Dans la Matrice Seraph conduit Morpheus et Trinity chez l'Oracle.

Ils découvrent l'Oracle seule dans un appartement. Elle a changé physiquement.

L'Oracle tente d'expliquer ce changement.
Oracle: I'm the Oracle.  I wish there was an easier way to get through this but there ain't. I'm sorry this had to happen. I'm sorry I couldn't be sitting here like you remember me. But it wasn't meant to be.
Trinity: What happened?
Oracle: I made a choice, and that choice cost me more than I wanted it to.
Morpheus: What choice?
Oracle: To help you to guide Neo. Now, since the real test for any choice is having to make the same choice again, knowing full well what it might cost - I guess I feel pretty good about that choice, 'cause here I am, at it again.
Décodage : En choisissant de guider Néo l'Oracle a failli être effacée. Mais elle est parvenue à réapparaître sous une forme différente, lui offrant un répit temporaire pour continuer à aider les humains à réaliser la prophétie. Ce choix, comme elle le précise, elle l'avait déjà fait pour les précédentes incarnations de Néo.

(C'est en vérité le décès de l'actrice qui jouait le rôle dans les épisodes 1 et 2 qui a forcé les auteurs à en choisir une nouvelle en modifiant légèrement l'histoire pour le N°3).


L'Oracle les informe que Néo est prisonnier d'un lieu hors de la Matrice. Seul le "Trainman", le Contrôleur du Train établissant la liaison, peut faire entrer et sortir des programmes de ce lieu. Le Contrôleur du Train travaille pour le Merovingian. Depuis qu'ils ont libéré le Keymaker de ses griffes, Morpheus, Trinity et Néo ont leur tête mises à prix par le Maître du Monde des exilés.
Seraph accompagnera le duo chez le Merovingian.

Morpheus reste perplexe, en raison des derniers événements (les révélations de l'Architecte sur la prophétie dans l'épisode 2).
Morpheus: Oracle...
Oracle: I know, Morpheus. I can see you're filled with doubt, clouded by uncertainty.
Morpheus: After everything that's happened, how can you expect me to believe you?
Oracle: I don't. I expect just what I've always expected. For you to make up your own damn mind. Believe me or don't. All I can really tell you is your friend's in trouble and he needs your help. He needs all our help.
Décodage : Le Choix de croire l'Oracle doit être une décision de Morpheus. Mais c'est un choix qu'il a déjà fait, l'Oracle le sait. Il lui suffit simplement de comprendre pourquoi il le fait : sauver Néo.

3.7 Rama-Kandra

Dans les Limbes, Néo continue de converser avec Sati. Elle lui demande s'il vient de la Matrice, Néo répond qu'il l'était, mais a du la quitter. Sati aussi.

Son père interrompt Sati. Néo le reconnait, il était présent juste avant leur arrivée chez le Merovingian. Il présente sa femme Kamala et leur fille Sati. Néo les interroge.
Neo: You're programs.
Rama-Kandra: Oh, yes. I'm the power plant systems manager for recycling operations. My wife is an interactive software programmer, she is highly creative.
Kamala: What are you doing here? You do not belong here.
Rama-Kandra: Kamala! Goodness, I apologize. My wife can be very direct.
Neo: It's okay. I don't have an answer. I don't even know where 'here' is.
Rama-Kandra: This place is nowhere. It is between your world and our world.
Neo: Who's the Trainman?
Rama-Kandra: He works for the Frenchman.
Décodage : Voila une belle famille de programmes qui mérite un peu d'Histoire.
Rama est le Roi de l'Inde antique. Dans l'Hindouisme il est un des avatars du Dieu Vishnou, l'image de l'homme parfait. Kamala signifie "Lotus Sacré" en hindi, une plante à la longévité exceptionnelle. C'est aussi une des appellations de Lakshmi, 
Déesse de la Richesse mariée à... Vishnou !Sati est une autre figure de la religion Hindoue. Cette Déesse aida Shiva a sortir de sa méditation. Exactement comme Sati va tenter de le faire pour Néo.

Neo: You know him?
Rama-Kandra: I know only what I need to know. I know that if you want to take something from our world into your world that does not belong there, you must go to the Frenchman.
Neo: Is that what you're doing here? ...I'm sorry. You don't have to answer that question.
Rama-Kandra: No. I don't mind. The answer is simple. I love my daughter very much. I find her to be the most beautiful thing I've ever seen. But where we are from, that is not enough. Every program that is created must have a purpose; if it does not, it is deleted. I went to the Frenchman to save my daughter. You do not understand.
Neo: I just have never...
Rama-Kandra: ...heard a program speak of love?
Neo: It's a... human emotion.
Rama-Kandra: No, it is a word. What matters is the connection the word implies. I see that you are in love. Can you tell me what you would give to hold on to that connection?
Neo: Anything.
Rama-Kandra: Then perhaps the reason you're here is not so different from the reason I'm here.
Décodage : Le père veut sauver sa fille de l'effacement car elle n'a pas de fonction dans la Matrice actuelle et devrait donc être supprimée. C'est pourquoi il a demandé l'aide du Merovingian, le seul pouvant autoriser l'exile. Néo, surpris d'entendre des programmes parler d'amour, comprend que ce mot n'est que le reflet d'une connexion forte reliant deux entités, fussent-elles virtuelles. Comme sa relation avec Trinity.
Sur le plan "mystique", c'est donc l'amour partagé avec Trinity qui a sauvé Néo d'une mort certaine face aux Sentinelles. Si sa muse parvient à le rejoindre dans les Limbes, il pourra revenir dans le monde réel et poursuivre sa quête.
Sur un plan "logique", "l'esprit" de Néo se trouve dans la zone d'exile, son "corps" dans la Matrice du futur. C'est la puissance de sa connexion avec Trinity qui pourra les réunir à nouveau. 

3.8 Le Trainman

Seraph a mené Morpheus et Trinity dans le Train du Contrôleur.

Seraph suit à distance un homme à l'apparence d'un clochard. Ce dernier repère le trio et les menace de son arme.
Trainman: Get the hell away from me!
Seraph: We need your help.
Trainman: I can't help you. No one can help you!

Le Contrôleur tire le signal d'alarme. Le train s'arrête brutalement.
Décodage : Notez que la ligne porte le nom de "Loop", la Boucle, déjà vu lors du premier Matrix.

Le Trainman s'enfuit, poursuivi par le trio.

Il regarde son avant-bras, il a une multitude de montres indiquant différentes heures.
Décodage : En tant que Contrôleur des Trains des Exilés, le Trainman connaît tous leurs horaires et navigue entre différents endroits dans la Matrice et hors de celle-ci. Il consulte l'heure pour savoir si un train va bientôt passer, de manière à échapper à ses poursuivants.

Presque rattrapé par le trio, le Trainman leur tire dessus, gagnant le temps nécessaire pour sauter par dessus les rails tandis qu'un train arrive sur le quai. Il disparaît dans les couloirs.
Décodage : Comme tous les programmes employés par le Merovingian, le Trainman peut s'affranchir de certaines lois physiques de la Matrice.

3.9 Néo contre le Trainman

Néo poursuit sa discussion avec Rama. Ils attendent impatiemment l'arrivée du train.
Neo: When is the train due?
Rama-Kandra: It's already late. It's not like the Trainman to be late.
Neo: You think it has something to do with me?
Rama-Kandra: I cannot say. Who knows such things? Only the Oracle.
Neo: You know the Oracle?
Rama-Kandra: Everyone knows the Oracle. I consulted with her before I met with the Frenchman. She promised she would look after Sati after we said goodbye.
Décodage : C'est l'Oracle qui a conseillé à Rama de voir le Merovingian pour sauver sa fille.

Neo: Goodbye? You're not staying with her?
Rama-Kandra: It is not possible. Our arrangement with the Frenchman was for our daughter only. My wife and I must return to our world.
Neo: Why?
Rama-Kandra: That is our karma.
Neo: You believe in karma?
Rama-Kandra: Karma's a word. Like 'love.' A way of saying 'what I am here to do.' I do not resent my karma - I'm grateful for it. Grateful for my wonderful wife, for my beautiful daughter. They are gifts. And so I do what I must do to honour them.
Décodage : Les programmes Rama et Kalama doivent retourner dans la Matrice une fois leur fille en exile. Ils seront effacé, n'ayant plus d'utilité, car comme l'a dit Rama en se présentant il est responsable du fonctionnement de la Centrale électrique, détruite par les Capitaines dans l'épisode 2. Il n'a donc plus d'utilité. Son destin, son "karma", est donc d'être effacé, ainsi que sa femme qui a "créée" Sati et n'a plus d'autre raison d'exister dans la Matrice.
Le Karma, dans les religions orientales, est une notion désignant les causes et conséquences de l'existence d'un être. Thème familier dans Matrix, le Karma influe sur la réincarnation d'un individu, les actes réalisés dans une vie antérieure ayant des effets dans les vies futures, formant son Destin.

Le train arrive sur le quai. Le trainman en descend, passablement énervé d'être en retard à cause de l'attaque de Seraph, Morpheus et Trinity.

Rama tente de faire monter Néo à bord, le présentant comme un "ami" qui porte le bagage de Sati.

Mais le Contrôleur reconnaît Néo et fait le lien avec la présence de Seraph juste avant. Il refuse de le laisser quitter les Limbes.

Neo: One way or another I'm getting on this train
Trainman:  Oh, no, no, no. You're gonna stay right here until the Merovingian says different. If I know him, you're gonna be here for a long, long time.
Neo: I don't want to hurt you.
Trainman: You don't get it. I built this place. Down here I make the rules. Down here I make the threats. Down here, I'm God. *to Rama-Kandra* Get on the train, or you'll stay here with him.

D'un coup surpuissant le Trainman envoi Néo contre le mur. Sonné, il assiste au départ du train sans lui.
Décodage : Néo n'a aucun pouvoir dans les Limbes, ce lieu hors Matrice et hors réel. Il ne peut vaincre le Trainman ici.

Pendant ce temps, Seraph, Morpheus et Trinity font le point.
Seraph:  We should return to the Oracle. She'll know what to do.
Trinity: No. We know what has to be done.
Décodage : Trinity a compris que le seul moyen de récupérer Néo est d'aller voir le Merovingian.

Dans les Limbes Néo tente de s'échapper par la voie ferrée. Il s'aperçoit qu'il revient à son point de départ.
Décodage : confirmation que seul le Trainman peut faire sortir Néo de Mobil Ave.

3.10 Club Hel Night

Seraph, Trinity et Morpheus arrivent devant l'entrée d'un Night Club très chic, le Hel Night.

Dans le parking sous-terrain, Seraph se présente devant deux gardes à l'entrée de l'ascenseur. Il demande à rencontrer le Merovingian.

Ces derniers le reconnaissent instantanément.
Gang Member #2: Holy shit, it's Wingless.
Gang Member #1: I get it. You must be ready to die.
Seraph: I need to speak with him.
Gang Member #1: The only way you're getting through this door is over my big dead ass.
Seraph: So be it.
Décodage : Seraph est connu des équipes du Merovingian, qui l'appelle "sans ailes". Référence au Séraphim, ange ailé accompagnant Dieu.

Seraph se débarrasse des importuns en quelques secondes. Le trio entre dans l'ascenseur et descend vers l'entrée.
Seraph: There are no weapons allowed in the club. At the bottom of this elevator, there is a coat check girl. And if we're lucky, one man for checking guns.
Trinity: And if we're unlucky?
Seraph: There will be many men.
Décodage : Confirmation que Seraph a déjà rencontré le Merovingian, il savait que son club était bien gardé.

Ils arrivent à l'entrée du Club, gardé par plusieurs videurs, comme le craignait Seraph.

Aussitôt Seraph, Trinity et Morpheus ouvrent le feu. Les gardes ripostent, chacun défiant l'apesanteur.
Décodage : Comme à son habitude, le Merovingian emploie pour sa protection des programmes exilés pouvant s'affranchir de certaines lois physiques de la Matrice.

Après une intense fusillade, le trio parvient dans le Club. Des Clubbers dansent au son assourdissant d'une musique techno.

Le trio se fraie un chemin à travers la foule, pointant ses armes pour se protéger.
Décodage : Sachant que beaucoup de sbires du Merovingian sont dans le Night Club, le trio doit prendre ses précautions pour le rejoindre.

3.11 La négociation

Depuis la loge VIP, le Merovingian aperçoit le trio. Il fait baisser la musique et depuis son balcon interpelle Seraph, rigolard.
Merovingian: The prodigal child returns. L'ange sans ailes. Are you here for the bounty, Seraph? Tell me, how many bullets are there in those guns? I don't know, but I don't think you have enough.
Seraph: We only want to talk.
Merovingian:  Oh yes, I'm sure you do, you have fought through hell to do so, yes? I'll tell you what I'll do. Put down the guns and I will promise you safe passage out of here.
Seraph: All three of us.
Merovingian: Oh yes, yes. Of course.

Ayant obtenu l'accord du Merovingian, le trio le rejoint dans sa loge. Entouré de sa femme Persephone, du Trainman et de quelques invités, le Merovingian toujours moqueur s'adresse à Seraph.
Merovingian: Quelle bonne surprise, n'est-ce pas? Who could've guessed we'd all be seeing each other so soon after our last meeting? A fate too kind. And since you, my little Judas, have brought them here, I can only surmise that the fortune teller has found herself  another shell? Disappointing, but not unexpected. I do hope, however, she has the good manners to learn her lesson, and to remember that there is no action without consequence. And if you take something from me you will pay the price.
Seraph: You know why we are here.
Décodage : les allusions du Merovingian à propos de Seraph prouvent que ce dernier travallait pour lui il y a longtemps. Il l'appelle "Judas" car pour lui c'est un traître. Cela confirme notre décodage de l'épisode 2 : le Merovingian était l'Oracle dans les premières versions de la Matrice, Seraph était son protecteur car c'est sa fonction.
Mais lorsque l'ancien Oracle a été remplacé par une nouvelle version, il s'est exilé, grâce à ses connaissances complète du système en tant que programme "Observateur d'événements" et est devenu le Merovingian (voir épisode 2 pour les détails). Il devine que si le groupe est parvenu jusqu'à lui c'est grâce à l'Oracle actuelle qui a changé de "forme" pour échapper à ses sbires et aux Agents des Machines.

Le trio demande d'obtenir l'accès aux Limbes pour aller chercher Néo.
Seraph: You know why we are here.
Merovingian: *laughs* Come, now. What kind of question is this? Of course I know. It's my business to know.  Some might think this a strange coincidence, but I do not. I am curious, though, as to how it actually happened. Do you know?
Trinity: No.
Merovingian: No? I didn't think so. But it is always best to ask.
Morpheus: We want to make a deal.
Merovingian: *laughs* Always straight to business, huh, Morpheus? Okay. I have something you want. To make a deal, you must have something I want, yes? And it so happens there is something I want. Something I've wanted ever since I first came here. It is said they cannot be taken, they can only be given.
Décodage : Même le Merovingian ne sait pas comment Néo est parvenu dans la zone hors Matrice, au sas d'entrée de l'exile. Comme à son habitude, il réclame un échange pour autoriser le trio à se rendre dans les Limbes.

Morpheus demande ce que veut le Merovingian en échange d'un accès aux Limbes.
Merovingian: The eyes of the Oracle. *laughs* I have told you before, there's no escaping the nature of the universe. It is that nature that has again brought you to me. Where some see coincidence, I see consequence. Where others see chance, I see cost. Bring me the eyes of the Oracle, and I will give you back your saviour. That seems a particularly fair and reasonable deal to me. Yes, no?
Décodage : Le Merovingian veut retrouver la maitrise qu'il avait au sein de la Matrice, au coueur du système, ne plus être seulement le "Roi" d'un monde d'exile "sous-terrain". En reprenant sa place d'Oracle et en récupérant toutes ses connaissances (ses "yeux"), son plan fonctionnerait.

Trinity perd patience. Elle menace le Merovingian de son arme.
Trinity: I don't have time for this shit.

Une brève empoignade à lieu, les gardes et les invités dégainent tous des armes.
Décodage : L'interdiction du port d'arme dans le Club ne semble pas valable pour les troupes du Merovingian ; -)

La situation est très tendue. Trinity négocie à sa façon.
Trinity: You want to make a deal, how about this? You give me Neo, or we all die right here, right now.
Merovingian:  Interesting deal. You are really ready to die for this man?

Trinity pointe son arme sur la tête du Merovingian et met le doigt sur la détente.
Trinity: Believe it.
Persephone: She'll do it. If she has to, she'll kill every one of us. She's in love.
Merovingian: It is remarkable how similar the pattern of love is to the pattern of insanity.
Trinity: Time's up. What's it gonna be, Merv?
Décodage : Persephone, ayant échantillonné un baiser de Néo lors de l'épisode 2, sait combien les liens d'amour qui l'unissent à Trinity sont forts. En tant que programme chargé d'analyser la psyché humaine (voir épisode 2) elle le ressent pleinement en cet instant dramatique. Le Merovingian, comprenant que Trinity pourrait vraiment se sacrifier par amour, ne peut qu'accepter son offre s'il ne veut pas perdre la vie.

3.12 Néo sauvé des Limbes

Néo médite sur son quai de gare. Il essaie de se concentrer pour quitter cet endroit.

Tout à coup le train surgit et s'arrête. Trinity se précipite et vient le retrouver. Ils s'embrassent.
Décodage : Pour la seconde fois Trinity porte secours à Néo. D'un point de vue "mystique", elle est venue le sauver des Limbes, où il risquait d'être prisonnier éternellement.
Sur le plan cartésien le baiser échangé est une transmission d'information, une autorisation permettant au programme Néo de réunir son "esprit" et son "corps" dans la Matrice du présent.

3.13 La nouvelle prophétie

De retour dans la Matrice, Néo accompagne Trinity et Morpheus qui se rendent au point de connexion pour rejoindre la réalité. Ils contactent Link pour les prévenir.

Link remarque que Néo n'est pas "visible" dans le code de la Matrice, sa "signature" est différente.
Morpheus: Can't you see him?
Link: No, sir. We were reading something but I couldn't tell what it was.
Décodage : N'étant pas physiquement connecté, Néo apparaît dans le code comme un programme exilé, donc "crypté".

Néo demande à voir l'Oracle immédiatement.
Neo: I have to see her.
Trinity: Now?
Neo: This is my last chance.
Décodage : Néo doit voir l'Oracle rapidement car il sait déjà que le temps presse. Dans une analyse "mystique", c'est une prémonition en tant qu'élu. Dans une version "logique", Néo reprend sa fonction : recevoir les instructions de l'Oracle pour pouvoir continuer sa mission, la réalisation de la dernière partie de la prophétie.

Dans son appartement, l'Oracle apprend à Sati à cuisiner des cookies.
Oracle: That's it. That's the secret. You've got to use your hands.
Sati: Why?
Oracle: Cookies need love like everything does.
Décodage : Cette scène fait écho au discours de Rama concernant la signification des sentiments pour les programmes de la Matrice (voir Chapitre 3.7).

Néo les rejoint.
Sati: I'm glad you got out.
Neo: Me too.
Oracle: So, do you recognize me?
Neo: A part of you.

L'Oracle offre un bonbon à Néo, il refuse.
Oracle: Yeah, that's how it works. Some bits you lose, some bits you keep. I don't yet recognize my face in the mirror, but... I still love candy.
Neo: No, thank you.
Décodage : Néo, pouvant lire le code, reconnait l'Oracle malgré son changement physique. Il refuse toutefois le bonbon offert (la pilule rouge du choix), indiquant qu'il ne lui fait plus confiance. 

Confus depuis les révélations de l'Architecte et les événements l'ayant mené dans les Limbes, Néo demande des explications.
Neo: You helped me to get here, but my question is why? Where does this go? Where does it end?
Oracle: I don't know.
Neo: You don't know or you won't tell me?
Oracle: I told you before. No one can see beyond a choice they don't understand, and I mean no one.
Neo: What choice?
Oracle: It doesn't matter. It's my choice. I have mine to make, same as you have yours.
Décodage : L'Oracle ne peut "voir" au delà des choix qu'elle-même ne peut comprendre, comme elle l'avait expliqué à Néo dans l'épisode 2. C'est tout à fait vrai ici puisqu'elle va devoir faire un choix inédit face à Smith très prochainement, brisant le cycle habituel ayant eu lieu 5 fois précédemment.

Neo: Then why didn't you tell me about the Architect? Why didn't you tell me about Zion, the Ones before me - why didn't you tell me the truth?
Oracle: Because it wasn't time for you to know.
Neo: Who decided it wasn't time?

L'Oracle montre l'inscription au dessus de la porte.
Oracle: You know who.
Neo: I did.
Décodage : Si l'Oracle n'a rien révélé sur l'Architecte, c'est parce que Néo n'était pas prêt à comprendre. La référence au panneau "Connais toi toi-même" de l'épisode 1 est là pour le rappeler.

Néo demande comment il peut entrer dans la Matrice sans se connecter et comment il a pu stopper les Sentinelles dans le monde réel. L'Oracle lui répond que son pouvoir s'étend à présent en dehors de la Matrice, il le puise depuis la Source mais ne le maîtrise pas encore complètement. C'est pourquoi il a failli mourir.

Neo: The Architect told me that if I didn't return to the Source, Zion would be destroyed by midnight tonight.
Oracle: Please... You and I may not be able to see beyond our own choices, but that man can't see past any choices.
Neo: Why not?
Oracle: He doesn't understand them - he can't. To him they are variables in an equation. One at a time each variable must be solved and countered. That's his purpose: to balance an equation.
Neo: What's your purpose?
Oracle: To unbalance it.
Décodage : L'Architecte est conçu de telle façon qu'il ne peut réellement appréhender l’inexplicable. Sa fonction est d'équilibrer l'équation générale de la Matrice en utilisant les variables et paramètres à sa disposition pour résoudre les problèmes. L'Oracle, elle, a acquis par sa fonction d'observateur d'événements un savoir qui lui a permis d'envisager une autre solution, qu'elle va tenter de mettre en place en faisant de Smith une entité incontrôlable même pour les Machines.

Néo comprend l'objectif de l'Oracle : stopper la guerre entre humains et Machines.
Oracle: I want the same thing you want, Neo. And I am willing to go as far as you are to get it.
Neo: The end of the war. Is it going to end?
Oracle: One way, or another.
Décodage : L'Oracle pense qu'il est possible d'arrêter la guerre par un moyen différent que celui utilisé par les Machines depuis cinq générations.

Neo: Can Zion be saved?
Oracle: I'm sorry, I don't have the answer to that question, but if there's an answer, there's only one place you're going to find it.
Neo: Where?
Oracle: You know where. And if you can't find the answer, then I'm afraid there may be no tomorow for any of us.
Neo: What does that mean?
Oracle:  Everything that has a beginning has an end. I see the end coming. I see the darkness spreading. I see death. And you are all that stands in his way.
Décodage : L'Oracle fait comprendre à Néo que lui seul, en sa qualité d'élu, a le pouvoir d'empêcher la destruction totale de la Matrice et de Zion par Smith.

Neo: Smith.
Oracle: Very soon he's going to have the power to destroy this world, but I believe he won't stop there; he can't. He won't stop until there's nothing left at all.
Neo: What is he?
Oracle: He is you. Your opposite, your negative, the result of the equation trying to balance itself out.
Neo: What if I can't stop him?
Oracle: One way or another, Neo, this war is going to end. Tonight, the future of both worlds will be in your hands... or in his.
Décodage : Smith, en se libérant des Machines grâce à Néo, est devenu un grave danger pour les deux camps. Ce programme devenu "libre" cherche des réponses dans les deux mondes pour comprendre sa raison d'exister. L'Oracle compte l'aider. En se multipliant il va finir par contrôler entièrement la Matrice, puis les Machines elles-mêmes, et exterminera la race humaine, inutile à ses yeux. Néo doit l'affronter sur son terrain.

3.14 Le réveil de Bane

Au même moment, dans le vaisseau "Hammer", Bane ouvre les yeux sur son lit d'infirmerie.

Maggie prévient le Capitaine Roland.
Maggie: Bane, sir. he's conscious.
Roland: Good. Maybe he's got some answers.
Décodage : Seul survivant de l'attaque (voir épisode 2), Roland attendait impatiemment que Bane reprenne conscience pour l'interroger.

3.15 La fin de Seraph et Sati

Tandis que l'Oracle finit sa cuisine avec Sati, des dizaines de copies de Smith pénètrent le bâtiment. Seraph emmène Sati.
Oracle: Sati, honey! Take a few cookies and go with Seraph.
Sati: Can I come back? I would like to come back!
Oracle: I would like that too.
Sati: So I'll see you tomorrow.
Oracle: I hope so, honey, I hope so.
Décodage : Sentant l'arrivée de Smith, l'Oracle transmet son savoir à Sati par l'intermédiaire des cookies (voir épisode 1). Etant désignée comme future Oracle, Sati doit être protégée par Seraph, dont c'est la fonction. C'est pourquoi il accepte de quitter l'Oracle actuelle.

Une soudaine panne empêche l'ascenseur d'arriver. Comprenant le piège qui se referme, Seraph tente de fuir pas les escaliers. Mais des Smith arrivent des étages inférieurs.

Essayant de se cacher dans un appartement vide, Seraph et Sati sont bientôt rejoint par Smith.
Smith: Well, well, it's been a long time. I remember chasing you was like chasing a ghost.
Seraph: I have beaten you before.
Smith: That's true, but as you can see, things are a little different now. 
Décodage : Lorsqu'il était un Agent, Smith fut battu par Seraph. Se sont-ils affrontés lorsque Seraph protégeait le Merovingian, alors Oracle, et qu'il refusait d'être supprimé ? En tout cas Seraph apparaissait comme un "fantôme" pour l'Agent Smith, ce qui est logique car vu la "signature" jaune de son code, Seraph est un programme de la Matrice du futur.
Aujourd'hui Smith est plus qu'un Agent, ce qui donne une forte probabilité pour qu'il soit vainqueur, cette fois-ci.

S'adressant à Sati, Smith se fait menaçant.
Smith: And you must be the last exile.
Sati: The Oracle told me about you.
Smith: Really? And what did she say about me?
Sati: That you're a bad man.
Smith: Oh, I'm not so bad once you get to know me.
Décodage : Smith va assimiler Seraph et Sati, le dernier programme autorisé à l'exile par le Merovingian, en se copiant sur eux.

3.16 L'assimilation de l'Oracle

Smith et ses copies arrivent dans la cuisine chez l'Oracle. Elle les attendait.
Smith: The great and powerful Oracle. We meet at last. I suppose you've been expecting me, right? The all-knowing Oracle is never surprised. How can she be, she knows everything. But If that's true, then why is she here? If she knew I was coming, why didn't she leave? 

Smith renverse intentionnellement un plat de cookies.
Smith: Maybe you knew I was going to do that, maybe you didn't. If you did, that means you baked those cookies and set that plate right there deliberately, purposefully. Which means you're sitting there also deliberately, purposefully.
Décodage : Smith est toujours dans sa quête obsessionnelle de sa raison d'exister. Il ne peut comprendre pourquoi l'Oracle a choisi de ne pas fuir.

Pour toute réponse, l'Oracle demande ce qu'il est advenu de Sati. Smith répond en riant :
Smith: Cookies need love like everything does.
Oracle: You are a bastard.
Smith: You would know, Mom.
Oracle: Do what you're here to do.
Décodage : Confirmation que Smith s'est copié en Sati (il ressort une phrase que l'Oracle a dit à Sati - voir 3.13). Comme nous l'avons vu dans l'épisode 2, d'un point de vue mystique Smith est l'Antéchrist, dans les ouvrages religieux ce terme désigne tous les groupes de faux prophètes.

Smith appelle l'Oracle "maman". Comme elle l'a dit à Néo juste avant, il fallait un programme pour équilibrer le système face à "l'anomalie" que représente Néo. L'Oracle a donc pris le risque de regénérer Smith après son combat contre Néo à la fin de l'épisode 1. Smith est une nouvelle "anomalie systéme", un "exilé" particulier dont Néo est le père car il l'a "libéré" en pénétrant littéralement son code et l'Oracle la mère car elle a sauvé ce programme de la suppression.



Smith insère sa main dans le bras de l'Oracle, le processus de copie est entamé.

En vision "code", on assiste à l'assimilation de l'Oracle par Smith dans un tourbillon de données désordonnées.

L'Oracle n'est plus, remplacé par une nouvelle copie de Smith. Ce dernier exulte.
Décodage : Ayant accès aux connaissances de l'Oracle, Smith devient omniscient dans la Matrice du présent. Il parachève ainsi son statut d'antihéros ultime.
En revenant dans son ancien appartement et en y attendant sciemment Smith, l'Oracle va tenter de réaliser son plan : aider Smith à contrôler la Matrice et ainsi forcer les Machines à un compromis avec les humains. Mais cela ne fonctionnera que si elles acceptent et que Néo parvient à vaincre le surpuissant Smith.

3.17 L'interrogatoire de Bane

Dans le vaisseau Hammer, Bane est interrogé par l'équipage. Il dit ne plus se rappeler de rien, pas même des coupures qu'il s'est infligées.

Maggie, la doctoresse en chef, confirme que son activité neuronale est inhabituelle. Roland ordonne une expertise plus poussée, maintenant que Bane est sorti du coma.
Décodage : Smith contrôlant Bane, il fait tout pour éviter de répondre.

3.18 La vision de Néo

Seul dans sa cabine, Néo a une vision furtive. Il voit trois gigantesques pipelines traverser une terre désolée, celle du monde réel.
Décodage : Les prémonitions de Néo concernent à présent le monde réel (ou Matrice du futur dans un raisonnement logique). Il vient d'avoir la vision de son avenir. Comme l'avait prédit l'Oracle et comme nous l'avions décodé précédemment, les pouvoirs de Néo se manifestent hors Matrice du présent.

3.19 Le Logos

L'un des lieutenants de Roland vient prévenir le Capitaine que le Logos, le vaisseau de Niobe, a enfin été trouvé.

Le Hammer approche le Logos prudemment. Celui-ci semble abandonné, des traces d'explosions et des débris l'entourent.

Pas de signes de vie dans le Logos. Scannant les alentours, l'équipage ne repère aucun danger, ne reste que des carcasses de Sentinelles inertes.

L'équipe sort pour explorer les lieux.

La Capitaine Niobe et ses lieutenants sortent de leur cachette et rejoignent le groupe.

Morpheus: Niobe.
Niobe: Morpheus. Are you all right?
Morpheus: Yes, I'm fine. We didn't know what happened after. I'm sorry.
Niobe: It's okay. I'm happy to see you too. Did you get Neo out?
Morpheus: Yes. How did you know about that?
Niobe: The Oracle.
Morpheus: You saw her?
Niobe: Just before the sentinels found us.
Morpheus: What did she tell you?
Niobe: The same thing she always does. Exactly what I needed to hear.
Décodage : Niobe est allée voir l'Oracle qui l'a confortée dans sa prise de décision. De retour dans son vaisseau, elle a du faire usage de son EMP pour neutraliser des Sentinelles, rendant le Logos inopérant et coupant ses communications.

3.20 Le Conseil de Zion

A Zion le Commandant Lock s'adresse au Conseil. Il annonce que les Machines parviendront aux quais de la ville dans moins de 12 heures. Mais une fois à l'intérieur même de la cité, l'espoir de survivre sera très faible. C'est pourquoi il préconise d'attaquer les excavateurs, les engins qui creusent à travers la roche, lorsqu'ils seront vulnérables sur les quais. S'ils échouent, la dernière chance sera de se réfugier dans le Temple.

Pour que son plan fonctionne Lock demande à ce que toutes les unités robotiques et la moitié de l'infanterie soient mobilisés sur les quais. Le Conseiller Hamann prend la parole :
Councillor Hamann: Commander, just one more question. Has there been word from the Nebuchadnezzar?
Lock: None, and at this point there's no reason to expect that there ever will be.
Councillor Hamann: Perhaps. But we can hope.
Lock: I'm afraid hope is an indulgence I don't have time for.
Décodage : On retrouve l'opposition vue dans l'épisode 2 entre Lock, dans une logique de défense, et Hamann, croyant en une autre résolution du conflit.

3.21 La préparation

La population de Zion se prépare au siège de la ville. Sur toutes les passerelles une foule organise la défense.

On retrouve Zee, préparant des munitions. Elle apprend a Cas qu'elle s'est portée volontaire pour combattre sur les quais.

Choquée, Cas tente de comprendre.
Cas: I know how you feel, Zee, but you can't do that.
Zee: I have to.
Cas: Why?
Zee: Because I love him. I love him the same as he loves me. And if I were out there and he were here, I know what he'd do.
Cas: But you're gonna get yourself killed. It's crazy, Zee.
Zee: Maybe it is. But ask yourself, if it were Dozer, and you knew the only chance you had to see him again was to hold the dock, what would you do?
Cas: Make shells.
Décodage : Rappelons que Zee est la femme de Link et Cas la veuve de Dozer, l'un des frères de Zee tué lors du premier épisode.

Pendant ce temps Kid transporte des munitions au point de ravitaillement. Il fait tomber son chargement en trébuchant maladroitement.

Le Capitaine Mifune l'engueule et lui demande son age. Kid a 16 ans, trop jeune pour intégrer une troupe. Il parvient a convaincre Mifune.
Kid: The machines won't care how old I am. They'll kill me just the same.
Mifune: Ain't that the goddamned truth.
Kid: Give me a chance, sir. I won't let you down.
Mifune: You do... you'll find me and the machines have something in common.

3.22 Le redémarrage du Logos

L'équipage du Logos parvient à remettre le vaisseau en route. Il est à nouveau pleinement opérationnel.

Les opérateurs du Logos et du Hammer communiquent entre eux. Ils s'aperçoivent que quelque chose d'inhabituel se passe dans la Matrice, sans pouvoir le définir précisément.
Décodage : Smith est en train de prendre possession de toute la Matrice du présent, se multipliant dans chaque entité virtuelle.

3.23 La résolution de Néo

Dans le Hammer les Capitaines Roland, Niobe et Morpheus établissent un plan pour essayer de rejoindre Zion. Roland souhaite se rapprocher de la ville en utilisant le réseau de canalisations et déclencher un EMP pour désactiver un maximum de Sentinelles avant qu'elles n'arrivent dans Zion.

Niobe pense qu'il existe un autre moyen. Elle peut piloter son vaisseau dans des conduits de service, étroits et normalement impropres à la circulation, pour arriver aux quais de Zion tout en évitant les Machines.

A ce moment Néo rejoint la réunion.
Neo: Hi. I know time is always against us, and I'm sorry I took so long. But I wanted to be sure.
Trinity: Sure of what?
Neo: I know what I have to do.
Morpheus: What?
Neo: There's no easy way to say this, so I'll just say it. I have to take one of the ships.
Roland: What?
Morpheus: To go where?
Neo: To the machine city.
Décodage : Néo a compris que la réalisation de la prophétie ne peut se faire qu'en rejoignant la vraie "Source", le cœur de la cité des Machines.

Le Capitaine Roland s'oppose fermement à cette idée suicidaire.
Roland:  You'll never make it. hundred years no ship has gone within a hundred kilometers of it, you'll never make it.
Neo: I have to try.
Morpheus: Is this what the Oracle told you?
Neo: No.
Roland: This is asinine! If you want to kill yourself, go do it, but do it without wasting one of our ships.
Neo: You have to believe me, I have to go.
Roland: Bullshit! While I'm captain of this ship, I say where it has to go. Believe me, this ship will go to hell long before I let you take it anywhere.

Niobe propose son vaisseau, le Logos, à Néo. Elle pilotera le Hammer pour réaliser son propre plan, malgré les protestations de Roland. Niobe s'adresse ensuite à Morpheus.
Niobe: Two ships, two directions. Sounds like providence, doesn't it, Morpheus?
Morpheus: You've never believed in The One.
Niobe: I still don't.
Morpheus: Then why are you doing this?
Niobe: I believe in him.
Neo: Thank you.
Décodage : Le terme "Logos" désigne en grec la raison, dans le sens "forme de pensée". Ce n'est pas par croyance que Niobe fait le choix d'aider Néo mais par pragmatisme. En toute logique elle envisage toutes les solutions à la fin de la guerre, y compris celles qu'elle ne peut comprendre. L'Oracle a du lui prédire qu'elle aurait ce choix à faire (voir 3.19).

3.24 La fuite de Bane

Maggie soigne Bane à l'infirmerie. Elle s'apprête à lui injecter un sérum pour le relaxer.
Décodage : Suites aux ordres de Roland, Maggie va administrer un sérum de vérité pour enfin savoir ce que Bane a vraiment fait dans son vaisseau.

Bane, tout en discutant avec Maggie, se saisit discrètement d'un scalpel.
Bane: What if I don't want to remember?
Maggie: Why would you want that?
Bane: What if I blew that EMP? What if I did destroy those ships and I am responsible for the deaths of all those men? If I did that, it wouldn't be very safe for me here, would it?
Décodage : Comprenant la manœuvre de Maggie qui risque de le démasquer, Bane alias Smith doit s'évader.

Bane se fait menaçant. Maggie tente de se défendre mais trop tard, elle s'écroule lorsque Bane la poignarde.

3.25 Le départ du Hammer

Néo et Trinity s'apprêtent à quitter le groupe.
Neo: Trinity... There's something I have to say. Something you need to understand. I know I'm supposed to go. But beyond that - I don't know...
Trinity: I know. You don't think you're coming back. I knew it the moment you said you had to leave. I could see it in your face. Just like you knew the moment you looked at me that I was coming with you.
Décodage : Néo connaît l'issue fatale qui l'attend mais son choix est fait. Trinity ne peut se résoudre à l'abandonner, elle le suit.

Neo: I'm scared, Trin.
Trinity: So am I. Took me ten minutes to buckle up one boot. But I'll tell you something. Six hours ago I told the Merovingian that I was ready to give anything and everything for you. Do you know what's changed in the past 6 hours?
Neo: No.
Trinity: Nothing.
Décodage : Néo et Trinity sont liés, par amour dans une vision "mystique", par leur fonction dans une version "cartésienne".

Le duo quitte Morpheus et Link.
Link: I ain't saying goodbye. I'm saying good luck.
Trinity: Thank you.
Morpheus: I can only hope you know what you're doing.
Neo: Me, too. It was an honour, sir.
Morpheus: No, the honour's still mine.
Le Hammer décolle, aux commandes Niobe dit adieu à son vaisseau qu'elle voit par le cockpit et s'éloigne.

3.26 L'attaque de Bane

Une fois le Hammer parti, Trinity et Néo vont décoller à leur tour. Mais Trinity remarque des dysfonctionnements dans les voyants de contrôle. Elle part dans la soute pour réparer.

Trinity s'aperçoit qu'une des prises est déconnectée. Alors qu'elle s'en approche, Bane surgit de l'ombre et l'attrape. Il la menace de son scalpel.
Décodage : Après le meurtre de Maggie, Bane est parvenu a quitter le Hammer pour rejoindre le vaisseau vide, le Logos.

Bane: I should've known he'd sent his bitch first.
Trinity: Bane?!
Bane: No one ever got away from me as many times as you did. Every single time I thought it was the last. Every time I was sure we had you, but somehow you'd slip through our fingers. I really can't express just how aggravating that can be.
Trinity: What are you talking about?
Bane: I think I might enjoy killing you as much as killing him.
Décodage : Parlant sous le contrôle de Smith, le discours de Bane est incompréhensible pour Trinity.

Trinity hurle pour prévenir Néo, puis elle se défait de son emprise et le frappe au visage.

Trinity tente de quitter la soute par l'échelle, mais Bane lui fonce dessus. Il la jette contre le mur, Trinity s'écroule. Bane la frappe à terre.

A cet instant, dans le Hammer, un lieutenant contacte Roland. Il vient de trouver le corps de Maggie et Bane a disparu. Faisant le point avec Morpheus et Link, ils en concluent que le traître doit être sur le Logos. Mais Roland sait qu'ils ne peuvent prendre le risque de les rejoindre : si Bane contrôle ce vaisseau, il peut en déclencher l'EMP.

Néo, armé d'un fusil électrique, retrouve Bane tenant Trinity en otage devant l'ouverture d'un sas.
Bane: Mr. Anderson. I see you're as predictable in this world as you are in the other.
Neo: What?
Trinity: He's out of his mind.
Bane:  It might appear that way to you, but Mr. Anderson and I know that appearances can be deceiving. Confused, Mr. Anderson? It'll all become clear in a moment. Now, thank you for bringing me the gun. You can set it down right there.
Décodage : les allusions de Bane/Smith restent pour le moment obscures pour Néo.

Trinity supplie Néo de tirer, sachant ce que Bane fera s'il lui donne son arme. Bane se moque de lui, connaissant à l'avance son choix d'épargner Trinity.

Néo jette son arme aux pieds de Bane. Ce dernier lâche Trinity dans le sas et s'empare du fusil avant Néo.
Bane: Somehow familiar, isn't it?. We've been here before, you and I. Remember? I do. I think of nothing else.
Décodage : la situation est la même que lorsque Smith, Agent, tua Néo la première fois.

Trinity, blessée, écoute la conversation depuis le bas du sas.
Neo: Who are you?
Bane:  Still don't recognize me? I admit, it is difficult to think, encased in this rotting piece of meat. The stink of it filling every breath, a suffocating cloud you can't escape. Disgusting! Look at how pathetically fragile it is. Nothing this weak is meant to survive.
Neo: What do you want?
Bane: I want what you want.

Néo comprend soudain qui est vraiment Bane. Ce dernier referme l'ouverture du sas, empêchant Trinity de remonter.
Bane:  Yes... That's it, Mr. Anderson. Look past the flesh, look through the soft gelatin of these dull cow eyes and see your enemy.
Neo: No.
Bane: Oh yes, Mr. Anderson.
Neo: It can't be.
Bane: There's nowhere I can't go, there's nowhere I won't find you.
Décodage : C'est à ce moment que Néo comprend qu'il affronte Smith. A l'instar de Néo dont les pouvoirs se manifestent à l'intérieur et hors de la Matrice, Smith peut naviguer entre les deux univers et menacer l'élu où qu'il soit. C'est la confirmation explicite du statut d'Antéchrist de Smith, si on suit une vision "mystique". Dans une perspective "logique" de l'histoire, le programme Smith a atteint la Matrice du futur, menaçant la vraie "Source" qu'elle abrite dans la cité des Machines. 

Pendant ce temps Trinity cherche le fusible pour couper la lumière.
Neo: It's impossible.
Bane: Not impossible. Inevitable. Goodbye, Mr. Anderson.
Au moment où Bane va tirer sur Néo, la salle est plongée dans l'obscurité. Néo évite de justesse le tir.

Néo en profite pour se jetter sur Bane, les deux combattants se battent pour le contrôle du fusil. L'arc électrique détruit les câbles aux alentours.

Parvenant à désarmer Bane, Néo va prendre le dessus. Mais, alors qu'il est coincé contre le mur, Bane met la main sur un câble électrique endommagé et le plaque sur le visage de Néo. Gravement blessé, Néo hurle de douleur et est projeté en arrière.

Sonné, Néo tente de se relever. On constate que de larges brûlures entravent sa vue.

Triomphant, Bane s'approche de Néo une barre de fer dans les mains. Aveugle, Néo le cherche à tâtons.
Bane: I wish you could see yourself, Mr. Anderson. The blind messiah. You're a symbol for all of your kind, Mr. Anderson. Helpless, pathetic. Just waiting to be put out of your misery.
Décodage : Smith reprend son discours du premier film, lorsqu'il parlait de son dégoût pour la race humaine à son prisonnier Morpheus. Il appelle Néo le Messie, confirmant son statut hors du commun.

Bane lâche un coup vers la tête de Néo, mais ce dernier l'évite comme s'il voyait encore. Désemparé, Bane essaie encore de le toucher, sans succès. Néo saisit la barre de fer.
Neo: I can see you.
Bane: It's not over, Mr. Anderson.

Surpris, Bane dévisage Néo. La caméra bascule alors dans la vision de Néo : le code étincelant de Smith comme s'il était dans la Matrice.
Décodage : Comment Néo peut-il voir du "code" dans le monde réel ? Sur le plan "mystique", il faut y voir une allégorie de ses pouvoirs uniques : au delà des apparences l'élu voit la vraie nature de Bane, c'est-à-dire Smith. 
D'un point de vue cartésien, nous avons une nouvelle confirmation dans le monde "réel" n'est qu'une simulation de plus. Nous avons déjà vu ce type de code "jaune", au début du film avec les fractales (en fait, la cité des machines) ainsi que lors de la première rencontre avec Seraph. Le code "vert" est donc celui de la Matrice du présent, le "jaune" celui de la Matrice du futur. 

Néo frappe violemment la tête de Smith qui se désintègre.

Revenant en vision "normale", le corps de Bane gît inanimé sur le sol.

Néo libère Trinity. Elle découvre ses blessures, paniquée. Il la rassure.
Neo: I'll be okay. It's all right, Trin. But I think you're gonna have to drive.
Décodage : Malgré ses pouvoirs immenses, l'élu a toujours besoin de sa muse pour le guider. La métaphore du héros avançant aveuglément vers la Félicité prend ici tout son sens.

3.27 Zion en alerte

Le Commandant Lock fait le point sur l'avancée des Machines. Il ne reste qu'une vingtaine de minutes avant leur arrivée. Tablant sur le fait qu'elles ne savent pas que les humains n'ont pas d'EMP à disposition, Lock pense que les Sentinelles vont arriver par vagues successives pour éviter de se faire désactiver toutes leurs troupes.

Les équipes chargées du ravitaillement en munitions s'activent autour des APU, les Unités Robotiques menées par Mifune. Une armada de robots s'assemble sur les quais, prête à la défense héroïque de Zion. Mifune prononce un discours de motivation.
Mifune: All right, this is it. Now, you all know me, so I'll just say this as simple as I can. If it's our time to die, it's our time. All I ask is: if we have to give these bastards our lives, we give 'em hell before we do!

Pendant ce temps l'infanterie volontaire patiente nerveusement dans les tunnels.

Cas discute avec Charra, son binôme. Les deux femmes sont prêtes à l'affrontement.
Zee: You scared, Charra?
Charra: Shit, yeah. I'll make you a deal, though. You keep loadin', I keep shootin'.
Zee: Deal.

3.28 La course du Hammer

Le Hammer progresse lentement à travers le réseau sous-terrain, à l'affût du moindre signe des Sentinelles.

Le vaisseau est tout proche de l'entrée du conduit que Niobe veut emprunter, mais des Sentinelles patrouillent le terrain non loin. Niobe réclame le silence, prend les commandes manuelles et vole au ras du sol, effleurant les débris pour essayer d'arriver à l'entrée sans se faire repérer.

Mais le vaisseau accroche une pièce de métal, le bruit résonne dans le tunnel. Les Sentinelles sont en alerte.

Le lieutenant annonce l'arrivée des Sentinelles, instantanément Niobe réclame la pleine puissance et démarre en trombe. Elle envoie son copilote Ghost aux tourelles de tir avec Link et demande à Morpheus de prendre sa place.

Les Sentinelles sont à leurs trousses. Le Hammer fait un looping spectaculaire et plonge dans l'étroit conduit de service.
Morpheus: Here they come.
Roland: Slow down, this ain't the Logos!
Niobe: Hold on to your lunch, Roland, here we go.
Roland: Holy Christ! Didn't know this ship could do that.
Décodage : Confirmation des qualités de pilote exceptionnelles de Niobe.

3.29 La brèche

Sur les quais au dessus de Zion, le Capitaine Mifune attend les Sentinelles avec son armée d'APU. Le bruit sourd de l'excavateur mécanique des Machines, perçant la roche, devient de plus en plus fort.

Bientôt la percée traverse le plafond. L'immense excavateur tombe sur le quai dans un fracas, puis il s'enfonce dans le sol, inerte.

Mifune ordonne à ses troupes de pointer le trou béant laissé par le "creuseur". La tension est palpable. Le bruit des Sentinelles grandit...

... et soudain elles déferlent par la brèche par centaine. Les APU débute leur feu de barrage qui arrête temporairement l'invasion.

L'excavateur se remet en route, des bras mécaniques s'activent pour le remettre en position pour creuser. L'infanterie humaine se déploie, employant les lance-missiles pour tenter de le stopper.
Décodage : Les Machines connaissent la ville et sa géographie. Les quais ne sont qu'une étape dans leur invasion, elles doivent atteindre le temple dans les niveaux inférieurs pour éradiquer la population.

Les APU sont submergés par le nombre. Un véritable nuage de Sentinelles envahit les quais, attaquant les Unités robotiques de Mifune et les bâtiments. La tour de contrôle et l'antenne Radio principale sont balayées.
Décodage : après les éclaireurs, les Machines envoient à présent la première vague de ses troupes.

Dans le QG le Commandant Lock ordonne qu'on détruise à tout prix l'excavateur.
Lock: Where the hell's my infantry? I want that goddamn machine taken down!

Charra et Cas sont sur le champ de bataille. Le gigantesque excavateur est en position et se remet lentement à creuser. Le duo détruit l'un des quatre stabilisateurs de la machine. Les deux femmes s'apprêtent à recommencer mais leur angle de tir ne leur permet pas de toucher les autres bras. Elles décident de se déplacer plus haut.

Parvenues en hauteur en empruntant des canalisations, Charra et Cas se retrouvent au dessus du "creuseur". Charra vise le point faible de l'excavateur, le sommet de sa structure. L'engin explose sous l'effet de la roquette.

Les Sentinelles repèrent les combattantes, qui fuient à l'intérieur des conduits. Alors que Zee atteint le sas pour se mettre à l'abri, Charra est touchée par une Sentinelle. Elle ne s'en sortira pas.

Dans le QG les lieutenants repèrent sur leurs écrans radar un vaisseau fonçant vers Zion dans les conduits de service, poursuivi par la flotte ennemie.

Lock demande si un contact a pu être établi. Négatif, la radio est HS. Il pense alors qu'il s'agit d'un piège des Machines.

Le Hammer continue sa course folle, la Capitaine Niobe tentant d'éviter comme elle peut les obstacles avec l'aide de Morpheus tandis que les canonniers Link et Ghost pilonnent leurs poursuivants.

Reconnaissant le Hammer sur leurs moniteurs, Lock et ses lieutenants comprennent l'objectif du vaisseau : parvenir aux quais et déclencher son EMP.
Lock's Lieutenant: Sir, their EMP could take out every sentinel up there.
Lock:  It'd take out more than that. It'd wipe out our entire defense system. We blow an EMP in there, we will lose the dock!
Lock's Lieutenant: Sir, we've already lost the dock.
Lock: Open the gate.
Zion Gate Operator:  Gate 3's not responding! It's taken critical damage, sir! We've lost control! We can't open it!
Décodage : Lock comprend que la désactivation des Sentinelles sur les quais ne sera qu'un répit temporaire car d'autres viendront. Mais il décide de s'accorder ce délai.

Le Hammer poursuit sa route, empruntant un nouveau tunnel au prix d'une manœuvre extraordinaire de Niobe.
Morpheus: There's the exit.
Niobe: On my mark, give me full power, 90 degrees, lower left starboard.
Morpheus: Full power, 90 degreees.
Niobe: Now! Hold on, baby.
Roland: Goddamn, woman, you can drive.
Niobe: We ain't home yet. What about the gate?
Morpheus: The sentinels are inside the dock.
Niobe: Are we too late?

Pendant ce temps sur les quais ravagés de Zion, Mifune et l'infanterie font leur baroud d'honneur. Les Sentinelles toujours plus nombreuses ne peuvent être contenues. Le Capitaine reçoit l'ordre d'aller ouvrir manuellement la porte d'accès N°3, celle que le Hammer doit emprunter pour parvenir aux quais.

Les quais vont être perdus, Mifune lance ses dernières troupes à l'assaut pendant que les ravitailleurs ramènent des munitions au péril de leur vie. Les APU tombent les uns après les autres.

Kid, héroïque, parvient a secourir Mifune dont les armes se sont enraillées.

Une vague dantesque submerge finalement Mifune, alors qu'il tentait d'ouvrir la porte N°3.

Rejoint par Kid, Mifune agonisant lui ordonne de prendre sa place dans l'APU pour accomplir son objectif : détruire les contrepoids pour déclencher l'ouverture de l'immense porte d'accès des vaisseaux.

Kid conduit l'engin et se dirige vers le grand portail. Au loin une Sentinelle le détecte.

S'apercevant que l'APU de Mifune est à nouveau opérationnel, Lock le contacte par radio. Mais Kid ne peut répondre.
Lock: Captain Mifune, do you copy?
Lock's Lieutenant: His radio is down, sir.
Lock: Mifune, this is Lock. I don't know if you can hear me but if you can... the Hammer is two minutes away. You've got two minutes, Captain, to get that gate open.

Depuis le tunnel des réfugiés, Zee entend l'appel radio de Lock. Elle comprend que Link est à bord. Elle décide de repartir au combat.

Les Sentinelles sont sur le Hammer. Attaqué de toutes parts, le vaisseau est presque incontrôlable. Ils aperçoivent au loin la porte d'accès, fermée. Roland donne l'ordre de charger l'EMP.

Au moment où Kid va tirer, une Sentinelle l'emporte. Alors qu'elle va achever Kid, Zee surgit et la détruit avec son fusil électrique.

Zee: Do it, Kid.
Kid: Neo. I believe.
Le Kid tire sur les lourdes chaines des contrepoids de la porte N° 3.
Décodage : Le Kid, qui fut libéré de la Matrice avec l'aide de Néo, prend sa place dans la réalisation de la prophétie.

Alors que le Hammer n'est plus qu'à une centaine de mètres de la porte toujours close, Link s'apprête à déclencher l'EMP. Soudain l'accès se libère.
Niobe: Yes!
Morpheus: Can we make it?
Niobe: We ain't come this far.
Link: Almost home.. Almost home...

Le Hammer fracasse l'entrée par l’entrebâillement de la porte d'accès. Il vient s'échouer au milieu des quais, des milliers de Sentinelles tourbillonnent autour de lui.
Morpheus: Burn it, Link!
Link déclenche l'EMP.
Décodage : Notez que le vaisseau Hammer a pour vrai nom Mjolnir, le marteau de Thor dans la mythologie Nordique. Sa destinée fracassante le confirme bien !

Toutes les Sentinelles se désactivent sous l'effet de l'onde de choc de l'EMP. Les quais sont sauvés.

3.30 Une victoire temporaire

La population réfugiée, soulagée, fête la victoire.

L'équipage du Hammer sort sain et sauf du vaisseau échoué, heureux du dénouement et acclamé par la foule.
Morpheus: You did it.
Niobe: No. We did it.
Morpheus: You're a hell of a pilot.
Niobe: Some things in this world never change.
Morpheus: But some things do?
Niobe: Luckily, some things do.
Zee retrouve Link, émue. Il lui montre le porte-bonheur qu'elle lui avait confié.

Plus tard le Commandant Lock débriefe la situation avec les Capitaines du Hammer. Il refroidit nettement l'ambiance.
Lock: Three captains, one ship. I assume the other ships were lost under equally pointless circumstances?
Niobe: Good to see you too, Jason.
Lock: Council's waiting to hear an explanation. You'll forgive me for not attending, but I have to try to salvage this debacle.

Roland: Did I miss something, Commander? I thought we just saved the dock.
Lock: That's the problem with you people. You can't think for five minutes in front of your face. That EMP knocked out almost every piece of hardware and every APU. If I were the machines, I would send every Sentinel I had here right now. Saved the dock, captain? You've just handed it to them on a silver platter.
Décodage : Comme l'avait envisagé Lock, l'EMP a désactivé tous les circuits électriques, rendant les APU et le système de défense de Zion inopérants. Si les Machines ont anticipé cette possibilité, elles ont du garder des troupes en retrait.

Dans les décombres des quais, un des soldats entend un vrombissement caractéristique. Il prévient le QG.

Comprenant que son intuition s'avère malheureusement exacte, Lock ordonne le repli général dans Zion.
Les quais sont perdus, un torrent de milliers de Sentinelles surgit. Alors qu'il quitte le QG et descend aux niveaux inférieurs, Lock regarde en l'air.
Lock: Your move.
Décodage : les nuées successives de Sentinelles, se déplaçant comme une seule entité, rappellent certaines des dix plaies d'Egypte citées dans la Bible (mouches et sauterelles).
Le message de Lock s'adresse à Néo, dorénavant ultime espoir des humains.


3.31 Face au Conseil

Le Conseil de Zion fait le point sur les motivations des Capitaines de vaisseaux. Les Conseillers veulent comprendre pourquoi Niobe a "donné" le Logos à Néo et Trinity pour qu'ils partent vers la cité des Machines.

Councillor Hamann: And the Oracle said nothing of this?
Niobe: She told me Neo would need my help, and when the time came I would choose to help him or not.
Décodage : Toujours le thème central du choix, donné par l'Oracle à Niobe.

Councillor West: But what hope can a single vessel have against their entire defense system?
Roland: None, it's completely impossible, but he wouldn't listen. He wouldn't even take any ammunition. He was totally out of his goddamn mind.
Morpheus: No, he wasn't. Neo is doing what he believes he must do. I don't know if what he's doing is right, and I don't know if he'll reach the machine city. And if he does, I don't know what he can do to save us. But I do know that as long as there's a single breath in his body, he will not give up. And neither can we.
Décodage : Malgré ses désillusions, Morpheus garde une confiance indéfectible en l'élu et sa destinée de Sauveur.

3.32 Le chemin vers la "Source"

Dans le Logos, Néo et Trinity ont quitté les abysses et sont parvenus à la surface de la terre. Dans ce monde de ténèbres, le "désert du réel" comme l'appelait Morpheus, le vaisseau traverse les ruines. La température baisse, cause de l'absence des rayons du soleil.

Ils arrivent au dessus des champs où les Machines "cultivent" les humains. Des robots acquittent leur tâche mécaniquement, sans même avoir conscience de la présence incongrue du Logos.

Les centrales électriques apparaissent à l'horizon, là où est collectée l'énergie tirée des corps humains.

Néo, les yeux bandés pour couvrir ses blessures, ressent les choses.
Neo: We're over the fields, aren't we?
Trinity: How do you know that?
Neo: I can feel them.

Nous partageons la vision en "code" de l'élu. L'énergie stockée flamboie.
Décodage : Ce type de vision a déjà été expliquée à la fin du Chapitre 3.26.

Néo guide Trinity pour rejoindre la cité des Machines.
Neo: Over there. There's our path. Can you see it? Three lines.
Trinity: Power lines.
Neo: Follow them.
Décodage : La prémonition de Néo (voir 3.18) se réalise. Il doit suivre les 3 lignes électriques.

3.33 Le réveil de l'excavateur.

Sur les quais de Zion occupés par les Machines, des Sentinelles s'assemblent autour de l'excavateur inerte. Les officiers humains qui surveillent l'activité de l'ennemi remarquent qu'une Sentinelle pénètre à l'intérieur du "creuseur" et lance des impulsions électriques pour le redémarrer. Bientôt Lock et ses lieutenants assistent, impuissants, à la remise en route de la machine infernale.

Le Conseil est prévenu, les Machines se remettent à creuser pour atteindre le cœur de Zion. Tout le monde doit être évacué dans le Temple, dernier rempart suffisamment solide car creusé dans la roche.

Councillor Grace: How long do we have?
Lock: Two hours. Maybe less. My men have begun fortifying the entrance with enough artillery to make our last stand. Beyond that, there isn't anything more I can do.
Councillor Dillard: Commander, do you think that we have any chance of surviving?
Lock: If I were you, Councillor, I wouldn't ask me that question. I would ask him.

Lock désigne Morpheus.
Councillor Dillard: Why?
Lock: Because he's the one who believes in miracles.
Décodage : Lock le sait, cette dernière solution ne fait que retarder l'inéluctable, le massacre de toute la population de Zion.

3.34 La cité des Machines

Le Logos approche de la cité des Machines. Néo demande à Trinity de se diriger vers les montagnes au loin. Subitement Trinity découvre la forteresse qui se dresse.

Des vertigineux remparts une armée de vaisseaux-mères décollent lentement, entourée de centaines de Sentinelles.
Trinity: Do you see what's out there?
Neo: Yes.

La flotte défensive des machines se précipite toute entière sur les intrus.
Trinity: If you tell me we'll make it, I'll believe you.
Neo: We'll make it. We have to.

Les Machines déclenchent les premiers tirs. Le Logos encaisse la salve et Trinity maintient la trajectoire tant bien que mal. Néo tend la main vers les Sentinelles et...

... elles explosent de l'intérieur.
Décodage : L'élu maîtrise à présent son pouvoir de destruction.

Le vaisseau transperce la ligne ennemie, au milieu des explosions provoquées par Néo. Une par une les unités ennemies tombent.

Néo s'affaiblit rapidement, ne pouvant soutenir la cadence. Son corps perçoit les chocs à chaque fois qu'il use de son pouvoir. Dans sa vision surnaturelle, Néo voit l'une des Sentinelle déployer ses tentacules.
Neo: There's too many.

Il est transpercé de part en part, se laissant "partir", vaincu. Mais Trinity le rattrape.
Trinity: Gotcha! Come on, Neo, I need help here!
Décodage : Symboliquement Néo est une nouvelle fois sauvé par sa muse. Dans la réalité Néo n'aurait pas survécu si une Sentinelle l'avait effectivement transpercé de la sorte. C'est donc dans une vision en "code" que la séquence se déroule, dévoilant l'attaque telle qu'elle a lieu virtuellement dans la Matrice du futur.
L'amour qui unit Néo à Trinity, le lien dont parlait le programme Rama dans les Limbes, est déterminant pour secourir Néo.

Néo reprend conscience. La situation est catastrophique.
Neo: I can't beat them.
Trinity: What'll we do?
Neo: Go up, over them.
Trinity: What?
Neo: The sky... it's the only way.
Trinity: Then up we go.
Décodage : Comprenant qu'il ne pourra vaincre toutes les Sentinelles, Néo a l'intuition de voler au dessus des nuages.

Émergeant d'une mer de nuages sombres, le Logos plane dans un magnifique ciel azur.

Tout est calme soudainement, les moteurs sont coupés. Trinity découvre le soleil, émerveillée.
Décodage : Le principe de fonctionnement des vaisseaux, comme des Sentinelles, est basé sur l'absence des rayons solaires. C'est pourquoi les Machines ne peuvent suivre le Logos au dessus des nuages. En parvenant en pleine lumière, la source électrique du vaisseau s'est coupée.

Décrivant un arc de cercle, sans énergie, le Logos replonge.

Le duo découvre la Cité des Machines, toute proche.

Néo découvre son apparence par sa vision en "code". Une galaxie de fractales brillantes.
Décodage : Nous retrouvons la vue des fractales de l'intro du film (3.1), confirmant qu'il s'agit bien de la cité des Machines.

Le Logos est toujours en chute libre. Trinity tente de redémarrer les turbines du vaisseau. Elle y parvient au dernier moment et redresse comme elle peut la trajectoire. Le vaisseau s'écrase violemment dans une tour de la cité. Le cockpit est transpercé de poutrelles métalliques.

3.35 La mort de Trinity

Néo reprend conscience. Il cherche Trinity.
Neo: Trin? Trinity? Trinity???
Trinity: I'm here.
Neo: Where?
Trinity: Here.
Neo: We made it.
Trinity: You said we would.

Trinity, allongée sur le dos, semble à bout de souffle.
Neo: It's unbelievable, Trin. Lights everywhere. Like the whole thing was built with light. I wish you could see what I see.
Trinity: You've already shown me so much.
Neo: What is it, Trinity? What's wrong?
Trinity: I can't come with you, Neo. I've gone as far as I can.

Néo comprend que Trinity est mortellement touchée. On découvre qu'elle est transpercée de multiples barres de métal.
Décodage : Néo, malgré son don de vision surnaturel, est incapable de voir autre chose que les Machines et leur cité. En sa qualité d'élu, ou sa fonction en tant que programme, il ne peut "voir" que son objectif : la réalisation de la prophétie. Le reste lui est invisible.

Trinity:  It's all right. It's time. I've done all that I could do. Now you have to do the rest. You have to finish it. You have to save Zion.
Neo: I can't. Not without you.
Trinity: Yes, you can. You will. I believe it, I always have.
Neo: Trinity... Trinity. You can't die. You can't. You can't.
Trinity: Yes, I can. You brought me back once, but not this time. Do you remember... on that roof after you caught me... the last thing I said to you?
Neo: You said: "I'm sorry."
Trinity: That was my last thought. I wished I had one more chance, to say what really mattered, to say how much I loved you, how grateful I was for every moment I was with you. But by the time I knew how to say what I wanted to, it was too late. But you brought me back. You gave me my wish. One more chance to say what I really wanted to say... Kiss me, once more. Kiss me.
Décodage : Sur le plan "mystique", la fin de Trinity était inévitable car l'élu seul peut accomplir la prophétie. D'un point de vue cartésien, le baiser final entre Néo et Trinity est la dernière transmission de données du duo, celui qui va définitivement sceller le statut de martyr du héros.

3.36 L'évacuation vers le Temple

Les derniers réfugiés pénètrent dans le Temple de Zion. Lock organise la maigre défense restante.

L'excavateur franchit les derniers mètres qui séparait les quais du cœur de la ville. Les Sentinelles sont là. Link et Zee adressent une pensée à Néo.
Link: Neo. If you're gonna do something, you better do it quick.
Décodage : Les athées adressent une pensée à Néo... Les croyants, une prière.

3.37 Deus Ex Machina

Lentement Néo escalade les débris pour quitter le Logos. Il entre dans la cité des Machines.

Entouré de bruits métalliques Néo progresse, guidé par son intuition.

On découvre sa vision de la cité, une structure de lumières éclatantes.

Il arrive bientôt au bout d'un passage. La mégalopole des Machines, sombre et froide, parcourue d'arcs d'énergie brute,  s'offre à son "regard". Des petits robots sortent de l'ombre et observent Néo.
Décodage : Dans une vision "mystique" de l'histoire, Néo est parvenu au terme de son chemin : une source étincelante d'énergie pure, un Paradis flamboyant. Sur un plan "logique", Néo est arrivé à la Source de la Matrice du futur, comme il était parvenu à la Source de la Matrice du présent dans l'épisode 2.

Une énorme entité se dresse face à Néo, flottant dans les airs : le Deus Ex Machina. Son apparence pour Néo est celle d'un soleil aveuglant.
Décodage : Deus Ex Machina signifie en latin "Dieu issu de la machine". On utilise cette expression pour désigner une situation désespérée se résolvant par une intervention divine. D'un point de vue "mystique" c'est exactement ce qui va se passer. D'un point de vue "logique", cette entité est l'équivalent de "l'Architecte" dans la Matrice du futur.

L'entité se fait menaçante, se préparant à engloutir Néo en envoyant des centaines de modules volants autour de lui. L'élu s'adresse à la Machine.
Neo: I only ask to say what I've come to say, after that, do what you want and I won't try to stop you.

Les modules prenant la forme d'un visage humain, l'entité répond.
Deus Ex Machina: Speak.

Neo: The program 'Smith' has grown beyond your control. Soon he will spread through this city as he spread through the Matrix. You cannot stop him, but I can.
Le visage hurle :
Deus Ex Machina: We don't need you! We need nothing!
Neo: If that's true, then I've made a mistake and you should kill me now.

L'entité se calme, comme si elle réfléchissait et faisait un choix.
Deus Ex Machina: What do you want?
Neo: Peace.

3.38 Les Sentinelles attendent les ordres

Des milliers de Sentinelles déferlent dans les niveaux inférieurs de Zion. Rapidement elles se dirigent vers l'entrée du Temple.

Les soldats s'apprêtent à livrer leur dernier combat. Les Sentinelles se posent sur la passerelle devant le Temple.

La première Sentinelle reçoit une communication, elle stoppe son avancée vers la troupe de soldats. Toutes les autres machines se mettent également en stand-bye. La Capitaine Niobe observe sans comprendre.
Niobe: What are they doing?

Morpheus pose son arme et quitte lentement la barricade, se dirigeant sur la passerelle.
Niobe: What are you doing!?
Lock: Morpheus!

3.39 Connection à la Matrice

Le Deus Ex Machina active des câbles qui rampent jusqu'à Néo.

Néo se laisse porter.

Deus Ex Machina: And if you fail?
Neo: I won't.

Un câble vient se loger dans le connecteur à l'arrière du crâne de Néo. Il part dans la Matrice du présent.
Décodage : Les Machines ont fait leur choix, utiliser Néo pour vaincre Smith.

3.40 Morpheus retrouve la foi

Morpheus marche avec précaution jusqu'aux Sentinelles, toujours sans réaction.

Niobe regarde les Sentinelles qui patrouillent lentement dans les airs sans rien détruire. Tout comme Morpheus elle comprend ce qui est en train de se passer.
Niobe: Neo.
Morpheus: He fights for us.
Décodage : Morpheus comprend que Néo est en train de réaliser la prophétie : finalement, il va se battre pour mettre un terme à la guerre.

3.41 Le combat final

Dans la Matrice du présent, un orage dantesque lance des éclairs zébrant le ciel obscur. Néo marche dans une avenue.
Décodage : Notez comme la pluie symbolise le code vert ruisselant de la Matrice, presque palpable à travers la simulation.

Alignés sur les trottoirs des milliers de Smith le regardent, menaçants.

L'un d'eux sort de la foule et vient se placer face à Néo.
Smith: Mr. Anderson, welcome back. We missed you. You like what I've done with the place?
Neo: It ends tonight.
Smith: I know it does - I've seen it. That's why the rest of me is just going to enjoy the show - we already know that I'm the one that beats you.
Décodage : Grâce au savoir de l'Oracle qu'il a "absorbé", Smith connaît la fin : l'assimilation de Néo.

Le combat s'engage. D'abord au sol...

... puis rapidement les deux opposants s'envolent dans les airs, continuant leur échange de coups de plus en plus puissants. Traversant les murs de béton et de métal des buildings, Néo et Smith ne peuvent se départager.

Smith: Can you feel it, Mr. Anderson, closing in on you? Well, I can. I really should thank you for it, after all, it was your life that taught me the purpose of all life. The purpose of life is to end.
Décodage : Smith a compris que la finalité de la vie était la mort. Mais il ne saisit pas la contradiction : Néo et Trinity ont pourtant ressuscité.

Le combat reprend, toujours plus rapide et intense.

Sous les yeux des milliers de copies de Smith, les combattants s'élèvent à nouveau dans le ciel.

Au dessus de la ville, l'enpoignade gagne encore en vigueur. Bientôt Néo et Smith se foncent dessus à pleine vitesse. La puissance du coup est telle que l'eau de pluie est repoussée par l'onde de choc. Smith saisit Néo et vole à toute allure vers le sol.

Néo et Smith s'écrasent par terre tels des météorites, la déflagration détruit tous les bâtiments aux alentours, formant un grand cratère dans l'avenue. Alors que ses copies se regroupent pour observer la scène du haut du cratère, Smith regarde Néo, gisant au sol, inconscient.

Néo se relève péniblement, passablement sonné. Smith prononce un discours, de plus en plus énervé.
Smith: Why, Mr. Anderson, why? Why, why do you do it? Why, why get up? Why keep fighting? Do you believe you're fighting for something, for more than your survival? Can you tell me what it is, do you even know? Is it freedom or truth, perhaps peace - could it be for love? Illusions, Mr. Anderson, vagaries of perception. Temporary constructs of a feeble human intellect trying desperately to justify an existence that is without meaning or purpose. And all of them as artificial as the Matrix itself. Although, only a human mind could invent something as insipid as love. You must be able to see it, Mr. Anderson, you must know it by now! You can't win, it's pointless to keep fighting! Why, Mr. Anderson, why, why do you persist?
Décodage : Smith est toujours incapable de saisir la raison d'exister sans but précis, incapable d'appréhender réellement les sentiments humains. Cette donnée qui lui échappe sans cesse, ce "pourquoi" qu'il ne peut mettre en équation logique, confirme qu'il est l'antagoniste parfait du héros.
Notez qu'il n'a plus ses lunettes, indiquant un état particulier du programme.

Néo se tient debout face à Smith.
Neo: Because I choose to.
Décodage : Néo a fait son choix lors de sa dernière rencontre avec l'Oracle (voir 3.13). Dans une analyse cartésienne il oppose sa volonté à une fin en apparence inéluctable. Dans une vision "mystique", l'élu unique oppose sa foi face aux puissances du mal.

Smith attaque Néo, mais ce dernier pare ses coups. Au ralenti on voit la riposte de Néo arriver dans le visage de Smith. Son poing traverse les gouttes d'eau.
Décodage : Symboliquement, le poing de Néo transperce le "code" de la Matrice.

Le choc est violent. Néo enchaîne les coups puis propulse Smith qui s'enfonce le mur du cratère et disparaît.

Dans le silence seulement couvert par le tonnerre et la pluie, Néo observe les copies de Smith qui le toisent.

Soudain Smith réapparaît, surgissant du sol. Il plane dans les airs chargés d'éclairs, furieux.
Smith: This is my world! My world!

Il fonce droit sur Néo et le plaque au sol. Il lui assène quelques coups, Néo s'écroule. Smith prend soudainement conscience de quelque chose, tandis que Néo retrouve ses esprits.
Smith: Wait... I've seen this. This is it, this is the end. Yes, you were laying right there, just like that, and I... I... I stand here, right here, I'm... I'm supposed to say something. I say... Everything that has a beginning has an end, Neo.

Néo comprend que l'Oracle parle à travers Smith : ce dernier vient de l'appeler "Néo" au lieu de "Mr Anderson" en prononçant une phrase que lui avait dit l'Oracle (voir 3.13).
Décodage : Grâce au savoir de l'Oracle, Smith croit connaître l'issue du combat. En vérité, comme l'a expliqué l'Oracle dans l'épisode 2, il va faire un choix mais ne peut en prévoir les conséquences car il n'a pas compris pourquoi il le faisait.

Néo sait parfaitement ce qui va se passer. Il s'approche calmement de Smith.
Smith: What? What did I just say? No... No, this isn't right, this can't be right. Get away from me!
Neo: What are you afraid of?
Smith: It's a trick!
Neo: You were right, Smith. You were always right. It was inevitable.
Décodage : Néo provoque Smith pour qu'il l'assimile. La sentence de Smith lorsqu'il était Agent, "It's inevitable", s'inverse ironiquement.

Smith plonge sa main dans la poitrine de Néo pour se copier.
Décodage : Smith ne contrôle pas ce geste, c'est l'Oracle qui le force à le faire.

Contrairement à la tentative précédente (voir le combat dans l'épisode 2), Smith complète sa copie. Néo se laisse faire et disparaît, laissant la place à un nouveau Smith, souriant. Perplexe il demande :
Smith: Is it over?

3.42 L'assimilation de Smith

Dans la cité des Machines, le corps de Néo est pris de soubresauts, sous la surveillance du Deus Ex Machina.

Dans une vue en "code", on voit la lutte virtuelle de l'élu, de son corps émane littéralement des flashs d'énergie. Il disparaît dans une lumière aveuglante.
Décodage : D'un point de vue "mystique", l'élu atteint pleinement son statut Christique, les bras en croix il se sacrifie pour le salut de l'humanité. Sur le plan "logique", Néo est en train d'effacer le code du programme Smith, il se "dissout" littéralement au sein du système. Figurativement il rejoint la Source comme l'avait prévu l'Architecte dans l'épisode 2, entraînant Smith avec lui.

Dans la Matrice la dernière copie de Smith, ex-Néo, s'éclaire de l'intérieur. Face à elle Smith comprend finalement ce qui vient d'arriver.
Smith: Oh, no, no, no. No, it's not fair.

Une clarté éblouissante s'échappe de Néo, à la fois dans le monde réel et la Matrice.

L'ex-Néo explose dans la Matrice, sous les yeux de Smith terrifié. Toutes les autres copies de Smith commencent le même processus.

Smith explose. L'éradication se propage à travers les rues, touchant toutes les copies les unes après les autres.

Dans une dernière convulsion, Néo expire dans la cité des Machines. L'élu est mort.

Les Machines prennent acte de la situation.
Deus Ex Machina: It is done.

Dans la Matrice, Smith s'est effacé pour laisser apparaître le corps de l'Oracle.
Décodage : Le plan risqué de l'Oracle a fonctionné. En se laissant assimiler par Smith, elle a pu le contrôler au moment crucial où il hésitait à se copier sur Néo.

Dans la cité des Machines, l'entité se retire tel un soleil couchant.

3.43 Le salut de l"humanité

Dans Zion les Sentinelles se retirent. Lock n'en croit pas ses yeux. Morpheus accepte le miracle.
Lock: It doesn't make sense.
Morpheus: He did it.
Décodage : Notez que Lock reste toujours imperméable au véritable miracle qui vient de se dérouler devant lui. Son nom rappelle une fois encore sa fonction : son esprit est "verrouillé" (Lock) face à l'inconnu.

Dans le Temple, Kid court annoncer la nouvelle. Il croise le Conseilller Hamann.
Kid: He saved us. He saved us. It's over, he did it! He did it, he did it, it's over! It's over, he did it! He did it!
Councillor Hamann: What is it, what happened?
Kid: Sir, he did it, sir - Neo - he did it!
Councillor Hamann: Did what?
Kid: He ended the war, the machines are gone! The war is over, sir! The war is over! 

Puis, s'adressant à la foule, Kid exulte.
Kid: Zion! Zion! Zion, it's over! The war is over!

Au dehors, Niobe rejoint Morpheus. Ils s'enlacent.
Morpheus: I have imagined this moment for so long. Is this real?
Niobe: Neo, wherever you are. Thank you.
Décodage : L'allusion de Morpheus sur la réalité des événements est un clin d’œil sur la lecture que le spectateur peut en faire.

En silence, les sentinelles quittent Zion sous le regard reconnaissant de Morpheus à Néo, le Sauveur qui est à présent au Ciel.

3.44 Le sacrifice du Sauveur

Dans la cité des Machines le corps de Néo est transporté jusqu'à la plateforme d'un vaisseau.

Le vaisseau décolle, emportant la dépouille. Une dernière vision en "code" montre l'éclat brillant de l'élu.

Décodage : Dans une analyse cartésienne, l'élu va réintégrer la Source de la Matrice du futur. La prévision de l'Architecte s'est donc réalisée puisque c'était le rôle prédéfini de "l'anomalie systémique". La différence est que cette fois-ci les Machines acceptent de "transférer" les humains hors des Matrices.

3.45 Le redémarrage

Dans la Matrice du présent, ravagée, le corps de Sati gît sur le sol, libéré de Smith. Un chat noir s'approche.

Un redémarrage de la Matrice s'opère, remodelant le décor.
Décodage : Reprise du thème du chat noir du "déjà-vu", dans le premier épisode.

Les gravats ont disparu, ainsi que la pluie. Sati s'éveille et s'adresse au chat.
Sati: Good morning.

3.46 La promesse de l'Architecte

L'Architecte marche dans un parc aux abords de la cité, il se dirige vers l'Oracle qui l'attend sur un banc public.

Oracle: Well, now, ain't this a surprise.
Architect: You've played a very dangerous game.
Oracle: Change always is.
Décodage : En donnant son pouvoir à Smith, l'Oracle a failli tout perdre. Mais elle n'avait pas d'autres choix, connaissant la nature inflexible de l'Architecte elle ne pouvait le convaincre d'agir ainsi qu'en le mettant devant le fait accompli. Échappant à toute logique, ce comportement ne pouvait être prévu par les calculs méthodiques des Machines.

Architect: Just how long do you think this peace is going to last?
Oracle: As long as it can.

L'Architecte s'éloigne. L'Oracle l'interpelle.
Oracle: What about the others?
Architect: What others?
Oracle: The ones that want out.
Architect: Obviously, they will be freed.
Oracle: I have your word?
Architect: What do you think I am? Human?
Décodage : Les Machines ont accepté le compromis, une paix précaire s'instaure. Celles et ceux "qui le veulent" peuvent se libérer. Dans une lecture "Mystique", les humains retenus prisonniers dans la Matrice vont pouvoir accéder au vrai monde.
D'un point de vue "cartésien", il reste deux alternatives plausibles : soit les humains de la Matrice du présent accèdent à celle du futur, soit la nature des Matrices est complétement dévoilée et ils accèdent à la vraie réalité, inconnue des protagonistes et des spectateurs 
du film.

L'Oracle sourit, admirant le magnifique lever du soleil.
Décodage : Symbolique du renouveau, une nouvelle aube pour l'humanité.

3.47 Le temps de la paix

Sati et Seraph rejoignent l'Oracle.

Sati: We were afraid we might not find you.
Oracle: Everything's okay now.

Sati montre le soleil naissant à l'horizon.
Sati: Look, look!
Oracle: Just look at that! Beautiful! Did you do that?
Sati: For Neo.
Oracle: That's nice. I know he'd love it.
Décodage : La fonction du programme Sati est révélée, elle a sa place dans la nouvelle Matrice. Lorsque le temps viendra, elle sera la nouvelle Oracle protégée par Seraph.

Sati: Will we ever see him again?
Oracle: I suspect so. Someday.
Seraph: Did you always know?
Oracle: Oh no. No, I didn't. But I believed. I believed.
Décodage : le sens du titre "Revolutions" est pleinement révélé dans le dialogue de fin. Comme nous l'avions dit en intro, "Revolution" signifie à la fois "changement de système politique" et "mouvement ramenant au même point périodiquement".
La Matrice a été modifiée, le changement de régime établi vers la paix. Mais l
'Oracle indique que l'élu reviendra. Le sacrifice de la 6e occurrence de Néo a offert une nouvelle version de la Matrice où chaque camp, Machines et Humains, accepte le compromis. Une référence probable à la Bible dont la Genèse indique que le Créateur se reposa le 7e jour.
Mais dans un un système qui tend inexorablement vers le chaos, il ne fait aucun doute que cette 7e Matrice sera un jour "rechargée" pour qu'un nouveau cycle se déroule.


Dès lors le récit acquiert son caractère "infini", une fiction qui tourne en rond. Quel est donc le message des auteurs, si aucune leçon n'est à tirer du récit ?
Les Wachowski questionnent notre propre implication vis-à-vis de leur oeuvre et plus généralement du genre cinématographique qu'ils explorent. Si tout ce qu'ils nous ont montré est factice, y compris cette guerre contre les Machines qui n'existe pas "réellement" mais à laquelle tous les protagonistes croient, spectateurs compris, alors nous sommes bien la cible du propos, comme le slogan du film le dit : "The Matrix has you" (La Matrice vous possède). Toutes ces références (noms de personnages, de vaisseaux, de lieux), ces concepts philosophiques et religieux n'ont qu'un but : nous ramener à notre stricte condition initiale de témoins passifs face à l'écran. Ils nous invitent à profiter du contenant primant sur le contenu, c'est-à-dire d'admirer l'objet "film" dans son aspect le plus simple : des images et des sons qui provoquent des émotions.







Remerciements (et inspirations) de l'auteur :
http://www.matrix-happening.net
http://thematrix101.com/
Wikipedia (Mythologies)
Les deux neurones dans mon cerveau