jeudi 18 juin 2015

Bienvenue en Witcherie - Episode 3 : Dossier "Culture"

De notre envoyé spécial Gérard De La Witchardière

Coming soon : Mad Max Witcher Road

Notre série "Bienvenue en Witcherie" est une collection d'articles rédigés par Gérard De La Witchardière, notre intrépide Grand Reporter qui arpente sans relâche le Continent, depuis les Royaumes Nordiques jusqu'aux confins de l'Empire Nilfgaardien, en passant par la cité indépendante de Novigrad et l'archipel de Skellige.

Suite aux nombreux courriers souhaitant en savoir plus sur l'Histoire du Continent, nous avons décidé de vous proposer un dossier "Culture" incluant un bref voyage à travers le pays, à la recherche de ses vestiges les plus prestigieux. Notre épisode est complété par un tour d'horizon des us et coutumes fascinantes de la population et, pour les adultes, un "Guide Coquin" en cahier détachable.


Sommaire :

  • La Rédanie, terre de contrastes.
     
  • Population : les coutumes les plus originales de Rédanie.
     
  • Guide Coquin : la face cachée de Novigrad.









Le saviez-vous ?

Dans la charmante bourgade de Perchefreux se trouve l'incroyable Véga, le cheval qui marche sur ses pattes de devant. 










Panorama touristique : la Rédanie, terre de contrastes.

En accord avec l'Office du Tourisme de Rédanie nous vous offrons ce classement des plus belles ruines du pays, les monuments les plus prestigieux et les lieux chargés d'Histoire. Car non, la Rédanie ce n'est pas que les marais insalubres de Torséchine et les égouts puants de Novigrad. 
Voilà notre index de tout ce que le Royaume compte de sites à voir absolument.


  • Le Manoir du Cafard (Nord Velen).


    Réputé car le Roi de Témérie, Foltest, refusa d'y passer la nuit lors d'un voyage diplomatique car il avait aperçu un cafard sur la façade du bâtiment. Le manoir fut donc incendié juste après le départ du Roi.


  • Le champ de cailloux du Père-La-Caillasse (Centre Velen).

Une curiosité, d'autant que personne ne sait pourquoi cet homme cultive des pierres ni d'où vient son surnom.


  • Le Village de Blandare (Île Est de Skellige).

C'est ici que se sont tournées les séquences à Hobbitebourg de la célèbre trilogie "Le Seigneur des Anneaux".


  • L'îlot aux pissenlits (Île Ouest de Skellidge).
D'après les herboristes experts de l'Encyclopaedia Maxima Mundi, il est formellement impossible que des pissenlits poussent sur cet îlot. Chaque année des centaines de curieux viennent vérifier. En effet, jusqu'à maintenant personne n'a jamais vu un pissenlit pousser ici.


  • La Pierre de non-Pouvoir (Blanchefleur)

Dans la région de Blanchefleur, une zone particulièrement riche en Pierres de Pouvoir, on peut venir contempler un Pierre unique qui ne dégage aucune énergie. Certains disent qu'elle s'est "vidée" car trop de Sorceleurs l'ont utilisée, d'autres qu'elle ne révélera son pouvoir qu'au moment voulu, d'autres, enfin, pensent qu'il s'agit juste d'un simple rocher sculpté en forme de Pierre de Pouvoir. Faites-vous votre avis en allant constater de visu.


  • La Tour inutile (Est Velen).

Cet édifice a obtenu trois années de suite le titre de "Monument le moins visité du pays". On ne sait pas qui l'a construit ni pourquoi. La rumeur veut que c'est dans ce lieu que la Reine Calanthe de Lyrie et Rivie recevait ses amants mais comme le bâtiment fut érigé après sa mort, cela paraît fort douteux.




Le saviez-vous ? 

La recordwoman du monde de coma éthylique habite à Novigrad. 
Vous pouvez admirer sa performance jour et nuit, derrière l'auberge du Martin Pêcheur. Elle est là depuis 27 jours.








Population : les coutumes les plus originales de Rédanie

Le jeu du Pendu.

Très répandu depuis l'arrivée du Nilfgaard en Rédanie, le jeu du pendu consiste à se pendre par le cou, les mains attachées dans le dos, et rester le plus longtemps possible sans bouger. Nous n'avons pas bien saisi l'intérêt du jeu mais certaines parties semblent durer des mois.
De nombreux villageois et soldats le pratique avec assiduité, parfois en groupe d'amis ou  en famille.





Le rite ancestral du pet rieur. 

Certains touristes sont choqués par une activité très développée dans les Royaumes de Rédanie et Témérie, la pratique par une large partie de la population du pet en toute décontraction et en toute liberté. Que vous soyez dans une taverne ou en pleine rue, en tête-à-tête ou dans la foule, il est fréquent d'entendre un "prout" suivi du rire franc et massif de son propriétaire. 

Cette coutume, nommée "Pet rieur" par les anthropologues, vient de l'archipel de Skellige. La légende dit qu'un Chef de Clan local du village d'Urialla, au nord-ouest de l'archipel, avait pour habitude de fêter ses victoires militaires en venant péter face à la mer. Sa puissance sonore portait le bruit du pet jusqu'à l'île voisine.
Un jour, au sortir d'un combat particulièrement rude le Chef parti seul effectuer son rituel comme à l'accoutumée. Le lendemain on le retrouva mort, une profonde blessure au fondement. Les villageois en ont déduit qu'il s'était tué d'un énorme gaz explosif.
Le site porte à présent le nom de cette triste aventure, la Baie des Vents.


La célèbre Baie des Vents, l'origine du Pet Rieur




Tuning : les textes humoristiques à coller sur l'arrière-train de votre cheval

Après le tuning d'armures et les kits déco pour Boucliers, la nouvelle lubie nous venant du Royaume de Cintra est de customiser le derrière de son cheval d'un message humoristique. Toute la jeunesse dorée des hauteurs de Novigrad s'adonne à cette étrange passion.

Les messages les plus prisés sont :

  • Mon autre cheval est un pur-sang.
  • Si tu me colles trop mon cheval va te chier dessus.
  • Nilfgaardien, va niquer ta mère !
    (attention ! très mal vu par l'envahisseur, à utiliser à vos risques et périls).
Pour vraiment impressionner l'assistance, accrochez un trophée de monstre à votre cheval



Le saviez-vous ? 

Le premier concours du plus beau panneau indicateur a eu lieu et le prix du jury attribué au panneau du cimetière de Lofoten, un superbe empilement de pierres. 
Bravo aux équipes qui l'ont construit et au Comité des fêtes de Lofoten qui organise le concours.







Guide Coquin : la face cachée de Novigrad.

Au cœur du Novigrad interdit, la "fesse" cachée des nuits chaudes de la cité indépendante nous entraîne dans les quartiers chauds. Notre infatigable reporter nous livre une enquête sans concession sur les Clubs Libertins qui font fantasmer les obsédé(e)s de la braguette.
Voici ses choix pour vous faire passer une agréable soirée (ou matinée) (ou journée).

Le Passiflore, bordel de renommée internationale
Commençons par la crème de la crème, l'image est hardie, avec l'établissement le plus select : le Passiflore.

Maison fondée il y a plus de 150 ans par la Marquise de Fontenay, il s'agit du seul bordel ayant acquis une renommée internationale. La liste des clients étrangers prestigieux est longue comme un braquemart : Le Comte D'Eska, le troubadour Jean-de-Luc De Lahaye, le Comte D'Eska et même l'équipe de Foot du Royaume de Gaule au grand complet. Sans oublier le Comte D'Eska, surnommé DSK par les hôtes.
Spécialité recommandée : "Le Phare sur la colline" (une bougie allumée placée au bon endroit).



Lanternes rouges allumées, la fête du slip peut commencer
Pour les bourses plus modestes Cat l'Estropiée offre -ou plutôt vend- les services de ses pensionnaires dans sa maison sur les bords de quais, reconnaissable à ses deux lanternes rouges. 
L'ambiance y est décontractée, sans chichis, mais il ne faut pas être trop regardant sur la qualité de la literie ni sur la déco des chambres.
Tarifs spécialement étudiés pour les groupes (* sauf Marins).
Spécialité recommandée : "La Balançoire de Novigrad".




L'ami Godefroy se détend entre deux saillies
En guise de conclusion, pour la bonne bouche dirons-nous avec audace, sachez qu'il existe à Novigrad un établissement pas officiellement recensé comme maison de passe mais dans lequel il est toutefois possible de faire des rencontres intimes. Il s'agit des Bains-Douches. 
Pléthore d'hommes et de femmes mariés vont s'y encanailler et proposent, bien souvent gratuitement, une relation brève mais intense. Certain(e)s habitué(e)s ont acquis une réputation, demandez Guenièvre alias "La Péniche" ou Godefroy dit "La poutre".




Nous voila arrivé au terme de notre excursion en Witcherie. Nous espérons vous avoir donné envie de découvrir cette contrée formidable, peuplée de gens inoubliables et de paysages somptueux (et non l'inverse). 



De notre reporter Gérard De La Witchardière, dit "L'empaleur".